Accueil POLITIQUE Yamoussoukro / Conquête de la mairie/ PDCI-RDR : La guerre des nerfs a commencé

Yamoussoukro / Conquête de la mairie/ PDCI-RDR : La guerre des nerfs a commencé

0
0
156

Les Municipales 2018 s’annoncent palpitantes dans la capitale du pays. D’un côté le RDR décidé à en découvre avec le maire sortant RHDP, par ailleurs, délégué départemental du PDCI et qui totalise 17 ans de municipalité et de l’autre côté le PDCI déterminé à conserver son « bastion traditionnel ».

Le délégué départemental du PDCI et le secrétaire départemental adjoint du RDR sont les candidats déclarés à la mairie de Yamoussoukro.
Ph : DR

Dans les différents états-majors et en prélude aux municipales 2018, le RDR et le PDCI de Yamoussoukro affûtent les armes. Et, ils sont d’accord sur une seule chose, c’est l’enrôlement des nouveaux majeurs, leur cheval de bataille. Ce mercredi, l’équipe du maire sortant a eu une séance de  travail avec les secrétaires généraux de section du parti, les coordonnateurs et coordonnatrices des jeunes et femmes urbains et ruraux du PDCI. Il s’est agi au cours de cette rencontre dirigée par Yobouet Kouamé, le Permanent de la délégation départementale de Yamoussoukro de faire le point sur l’identification des militants en prélude à la révision de la liste électorale et des perspectives pour 2020. Cette rencontre a surtout décidé que le candidat aux prochaines élections municipales soit Kouacou Gnrangbé Kouadio Jean, le maire sortant, délégué départemental du PDCI à Yamoussoukro. «Nous avons des difficultés pour l’établissement de ces papiers-là.

Et, le maire en tant que chef d’état-civil a pris son bâton de pèlerin pour visiter les magistrats, les médecins pour que ces papiers puissent être faits de façon rapide… Il a fait mains et pieds pour que l’opération se passe très bien dans nos sections. Il a pris sur lui de payer tout ce qu’il y avait comme dépense concernant l’établissement de ces papiers. Le certificat de nationalité avoisine 4.000 F Cfa par individu et nous avons recensé près de 4.000 personnes, de nouveaux majeurs comme anciens qui n’avaient pas de pièce d’identité», Fait-il remarquer. Au RDR également, l’on ne reste pas les bras croisés. Le week-end dernier, le président de la Commission technique électorale (CTE), Abdoulaye Traoré a eu une importante séance de travail avec les secrétaires de section RDR à au siège local du parti. Il leur a expliqué que l’enjeu pour le RDR, c’est de remporter la mairie de Yamoussoukro pour démontrer sa puissance sur le terrain. «Cela ne peut être possible que si nous ne maîtrisons pas le nombre de nos militants, l’inscription des nouveaux majeurs sur la liste électorale», a-t-il insisté.

Pour ce faire et pour une plus grande efficacité du travail, il a subdivisé Yamoussoukro en plusieurs zones avec des coordonnateurs et sous coordonnateurs qui se chargeront de faire du porte-à-porte pour recenser tous les nouveaux majeurs sans titre d’identification, de leur faire établir lesdits documents afin qu’ils puissent s’inscrire massivement sur la liste électorale et mieux être mobilisés le jour du scrutin. Toute cette débauche d’énergie vise à assurer la victoire au candidat déclaré du RDR, Eugène Kouamé, secrétaire départemental adjoint et 5e adjoint au maire de Yamoussoukro. Il estime d’ailleurs avoir toute la compétence pour gérer la cité des Lacs pour avoir été pendant à 25 ans, directeur technique, de 1985 à 1991, sous le premier maire Kouakou Martin et Jean Konan Banny, ensuite conseiller municipal et adjoint au maire. Avec toutes ces stratégies en interne des deux poids lourds, l’idée d’une candidature RHDP s’éloigne de jour en jour dans la capitale.

 

Traoré Yacouba Diarra, Correspondant régional

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans POLITIQUE

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Présidentielle en Côte d’Ivoire : 3 084 288 cartes électeur retirées du 14 au 25 octobre 2020

Au terme de la période de distribution des  cartes d’électeur (14 au 25 octobre 2020) 3 08…