Accueil INTERNATIONAL AFRIQUE Wang Yi (Ministre des Affaires étrangères de la Chine) : « La coopération sino-africaine remporte de plus en plus de succès »

Wang Yi (Ministre des Affaires étrangères de la Chine) : « La coopération sino-africaine remporte de plus en plus de succès »

0
0
51

Le ministre des Affaires étrangères de la Chine, Wang Yi, s’est prononcé récemment sur la politique étrangère et les relations extérieures de son pays avec l’Afrique. 

Les relations entre l’Afrique et la Chine sont au beau fixe si l’on en croit le ministre des Affaires étrangères Wang Yi qui a donné le 8 mars 2019 une conférence de presse à l’occasion de la deuxième session annuelle de la 13e Assemblée populaire nationale.

Selon le chef de la diplomatie chinoise, les deux parties entretiennent des relations séculaires fondées sur intérêts mutuels.

« L’amitié sino-africaine remonte loin dans le temps. La Chine et l’Afrique sont depuis toujours bons frères qui voient leurs destins étroitement liés et partagent heur et malheur. Les relations entre la Chine et les pays africains n’ont jamais été aussi bonnes et la coopération sino-africaine mutuellement avantageuse reste pionnière dans la coopération internationale avec l’Afrique », a-t-il affirmé.

Puis d’ajouter : « Grâce à nos efforts inlassables déployés depuis des dizaines d’années, la coopération sino-africaine est devenue aujourd’hui un grand arbre que personne ne saurait ébranler. Dans l’avenir, nous œuvrerons à mettre en œuvre sur tous les plans les « huit initiatives majeures » annoncées lors du Sommet de Beijing du Forum sur la Coopération sino-africaine, à approfondir la coopération dans le cadre de l’initiative « la Ceinture et la Route », et à saisir les opportunités ainsi offertes pour construire une communauté de destin Chine-Afrique encore plus solide ».

Pour lui, « la coopération sino-africaine remporte de plus en plus de succès, et s’attire aussi des accusations et des calomnies ». A ses yeux, la Chine et l’Afrique ont une haute confiance mutuelle et sont liées par une amitié à toute épreuve, et les fruits de la coopération sino-africaine sont palpables sur l’ensemble du continent africain.

Il en veut pour preuve le nombre élevé de dirigeants africains et de personnalités clairvoyantes qui ont réfuté des spéculations absurdes sur « le piège des dettes » et le « néocolonialisme ».

Le ministre Wang se dit satisfait que les propos « infondés » ne trouvent aucun écho en Afrique. Il reste convaincu que le développement de l’Afrique a besoin d’un plus grand engagement de la communauté internationale.

« Nous aimerions valoriser le rôle pilote de la coopération sino-africaine pour que de plus en plus de pays portent de l’intérêt  et de l’importance à l’Afrique et s’y engagent davantage. Ainsi pourrons-nous valoriser nos atouts respectifs, former une véritable synergie et œuvrer collectivement à la paix et au développement en Afrique », a souligné Wang Yi.

Durant cet entretien, il a jeté un regard sur les 70 ans de la révolution communiste menée par le Timonier Mao Zedong. Le bilan de la diplomatie chinoise, s’est-il satisfait, est largement positif au regard du grand bon réalisé par la Chine depuis 1949. « Depuis 70 ans, sous la ferme et juste direction du Parti communiste chinois, le peuple chinois a mené une lutte solidaire en persévérant dans l’effort et remporté des succès remarquables et remarqués. La diplomatie chinoise, dans un esprit novateur et entreprenant, a surmonté des difficultés et réalisé un parcours brillant. Comme l’a dit le Secrétaire général Xi Jinping, la Chine est de plus en plus proche du centre de la scène internationale », a soutenu le ministre Wang.

Nomel Essis

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans AFRIQUE

Laisser un commentaire

Voir Aussi

L’Autorité du Bassin de la Volta lance le projet sur la gestion des inondations et de la sécheresse

  L’Autorité  du Bassin de la Volta (ABV) a procédé mardi 25 juin 2019, en compagnie …