Accueil POLITIQUE Vandalisme au QG de campagne du maire de Koumassi: « c’est une mise en scène », selon le camp Bacongo

Vandalisme au QG de campagne du maire de Koumassi: « c’est une mise en scène », selon le camp Bacongo

0
0
155

Le camp du ministre Ibrahim Cissé Bacongo nie être mêlé au vandalisme enregistré mardi à Koumassi (sud d’Abidjan) au Quartier général de campagne du maire sortant Ndohi Raymond, qualifiant ce qui s’est passé de « mise en scène».

Joint ce mercredi 10 octobre, pour en savoir davantage, M. Dembélé Aboubacar, le Conseiller en Communication du ministre, a été précis:

«C’est une mise en scène, parce que  c’est une histoire qui concerne le collectif des transporteurs et la mairie. Les candidats ont même été reçus à la préfecture de police hier (mardi Ndlr), et les différents commissaires au niveau de Koumassi, ont dit la même chose. C’est une histoire entre les transporteurs et le maire, sur une somme de près de 500 millions FCFA. Ils sont allés demander des comptes au QG, ensuite, ils sont allés à la mairie. Ils ont manifesté et ils sont rentrés chez eux. Maintenant, vous savez, nous sommes en politique, et le maire, ses partisans disent qu’on a saccagé leur siège, et la mairie », a-t-il confié.

Le collaborateur du ministre a aussi assuré que l’objectif du candidat RHDP n’est de créer la chienlit, mais d’aller à des élections apaisées.

«On voudrait que ces élections se passent dans la paix et c’est pourquoi depuis le début de la campagne, on ne fait que lancer des appels à observer un climat de paix. Le ministre a même appelé le maire sortant pour lancer ensemble un message de paix à toute la population», a-t-il dit.

 

 

Fulbert Y.

 

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans POLITIQUE

Laisser un commentaire

Voir Aussi

People : Yodé et Siro placés en garde à vue

Le duo « Zouglou » composé de Dally Djédjé Gervais alias Yodé et  Sylvain Decavailles Aba …