Accueil POLITIQUE Troubles en Côte d’Ivoire : Les faveurs dont pourraient bénéficier certains prisonniers

Troubles en Côte d’Ivoire : Les faveurs dont pourraient bénéficier certains prisonniers

0
0
415

Les personnes arrêtées dans le cadre des violences meurtrières enregistrées en août, septembre et octobre en Côte d’Ivoire seront jugées pour leurs actes répréhensifs. Toutefois, la justice pourrait faire des faveurs  à certains.

Le porte-parole du gouvernement Sidi Touré, a abordé ce sujet, lors du point presse hebdomadaire du gouvernement ce mercredi.

Il a indiqué en effet,  que parmi les outils à la disposition du procureur de la république, il y a des prisonniers « qui bénéficieront peut être de disposition allégée telle qu’une surveillance judiciaire rapprochée».

Il n’a cependant pas cité de noms, ni la date à laquelle, ceux-ci  bénéficieront de ces dispositions .

Pour rappel, au 11 novembre, le bilan officiel faisait état de 484 personnes interpellées dont quelques unes relâchées par la suite. Parmi ces personnes figurent des personnalités politiques dont Maurice Guikahué et Pascal Affi Nguessan

Le week-end, dans le cadre de l’enquête, suite au meurtre de l’adjudant Sanogo 98 personnes ont aussi été interpellées.

Fulbert YAO

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans POLITIQUE

Laisser un commentaire

Voir Aussi

JUSTICE: INTERPELLEES LE 13 AOUT, 4 FEMMES DE GPS DONT MME BONIFON ONT ETE LIBEREES MERCREDI. UNE 5E (ANGE YEO) A “ETE LIBEREE IL Y A 2 JOURS”, SELON LE MVT