Accueil INTERNATIONAL ASIE TANG Weibin (Ambassadeur de Chine):  “La Chine est devenue le plus grand pays utilisateur des énergies nouvelles”

TANG Weibin (Ambassadeur de Chine):  “La Chine est devenue le plus grand pays utilisateur des énergies nouvelles”

0
0
27

La 2ème  édition des Journées africaines de l’écologie et des changements climatiques s’est tenue le 18 mars 2019 au Palais de culture de Treichville. 

Aujourd’hui, La Chine est devenue le plus grand pays utilisateur des énergies nouvelles et renouvelables. L’intensité de son émission de carbone continue de s’abaisser. Son émission de CO2 par unité de PIB est réduit de 45% en 2017 par rapport à 2005”, a déclaré avec une pointe de fierté l’ambassadeur de ce pays à la cérémonie d’ouverture de la deuxième edition des Journées africaines de l’écologie et des changements climatiques qui s’est tenue le 18 mars 2019 au Palais de culture de Treichville.

Selon l’ambassadeur Tang Weibin, la Chine a pris des mesures pour lutter contre les changements climatiques en s’engageant à fond dans la signature de nombreux accords tendant à sauver l’humanité des cataclysmes naturels.

“La Chine a pris une part active dans la gouvernance mondiale du climat et joué un rôle constructif dans les négociations dans le cadre de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC)”, a-t-il dit.

Dans cette veine, son pays a promis de réduire de 60% à 65% de son émission de CO2 par unité de PIB d’ici 2030, ce qui prouve que son pays est prêt à assumer sa responsabilité en tant qu’une grande puissance en développement.

Le chef de mission diplomatique est revenu sur les efforts de son pays pour sauvegarder l’environnement dans les pays en voie de développement.

A la fin de 2018, la Chine a signé avec 30 pays en développement 34 mémorandums sur la coopération Sud Sud en réponse aux changements climatiques en plus du don 1.2 millions de panneaux solaires, 10 mille systèmes de lampe de routes, 20 mille climatiseurs basse consommation, 13 mille systèmes de production d’électricité par le solaire, 10 mille fourneaux de cuisine proper, a-t-il rappelé.

Dans la foulée, l’Empire du milieu a offert des équipements de surveillance par satellite météorologique pour aider d’autres pays en développement à renforcer leur capacités de prévision et d’alerte des accidents climatiques extrêmes, a fait savoir le diplomate.

Il a mis un accent particulier sur l’aide de son pays à l’Afrique dans le cadre de la lute contre les changements climatiques. La Chine a signé des accords bilatéraux avec l’Afrique du Sud et le Kenya sur l’environnement.

Le centre sino-africain de la coopération environnementale inauguré en 2018 à Nairobi, permettra de renforcer le dialogue entre les politiques environnementales chinoise et africaine, et favorisera les échanges en matière d’industries et de technologies environnementales entre la Chine et les pays africains, a fait savoir le représentant diplomatique de Beijing sur les bords de la lagune Ebrié.

La Chine et le Sénégal, le Mali et le Niger travaillent à la vulgarisation de collecteur d’énergie solaire dans des régions rurales.

Avec la Tunisie et la Guinée, le pays de Mao travaille dans le développement des technologies de la méthanisation de même qu’il développe des coopérations avec le Maroc dans les énergies solaires et éoliennes.

La Chine va réaliser dans les trois ans à venir, 50 projets d’aide à l’Afrique dans les domaines du développement vert, de l’écologie et de la protection de l’environnement, a-t-il annoncé.

Nomel Essis

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans ASIE

Laisser un commentaire

Voir Aussi

L’Autorité du Bassin de la Volta lance le projet sur la gestion des inondations et de la sécheresse

  L’Autorité  du Bassin de la Volta (ABV) a procédé mardi 25 juin 2019, en compagnie …