Accueil ÉCONOMIE SKBO/Coopération transfrontalière: Plus de 40 milliards de F cfa de projets soumis aux bailleurs de fonds

SKBO/Coopération transfrontalière: Plus de 40 milliards de F cfa de projets soumis aux bailleurs de fonds

0
0
250

Les présidents de région et maires des collectivités territoriales de l’espace Sikasso-Korhogo-Bobo Dioulasso (SKBO) couvrant les régions des Cascades et des Haut-Bassins (Burkina Faso), celles  de la Bagoué, du Folon, du Poro et du Tchologo (Côte d’Ivoire) et de Sikasso au Mali, veulent mutualiser leurs efforts pour mettre en valeur des projets communs.

Du 21 au 22 juin à Banfora, les élus locaux de l’espace Sikasso-Korhogo-Bobo Dioulasso  (SKBO) ont affiché leur volonté d’accélérer l’intégration de cette zone qui touche trois pays. La première assemblée générale ordinaire de l’Union transfrontalière des collectivités territoriales de l’Espace SKBO (UTCTE SKBO) a été l’occasion pour ces régions frontalières de jeter les bases de leur coopération. Les élus locaux de cette zone de coopération transfrontalière dans l’espace Uemoa ont soumis plusieurs projets intégrés de plus de 40 milliards Fcfa aux partenaires financiers. Plusieurs de ses projets sont déjà en cours de réalisation pour un montant de plus de 4 milliards Fcfa. Avec l’appui de l’Uemoa et du Conseil des collectivités territoriales, ces trois régions voisines ont pu s’approprier le Programme transfrontalier local de coopération par la mise en œuvre du  Schéma d’aménagement transfrontalier local (SATL). Dans le communiqué de presse qui a sanctionné cette réunion, l’Ivoirien Siama Bamba a affirmé que le rendez-vous de Banfora a permis d’amorcer une prise de décisions sur l’élargissement de la faîtière aux collectivités qui frappent à la porte ; il faut ajouter à cela la révision des statuts de l’Union et à définir sur une feuille de route vers l’autonomisation de la faitière.

« Outre la révision et l’adoption des textes fondateurs, l’assemblée générale de Banfora nous a permis de disposer désormais d’une feuille de route vers l’autonomisation de la faîtière », clarifie Siama Bamba, président du Conseil régional de Bagoué. « Les principes de réunions tournantes, de la construction prochaine du siège, de l’adhésion de faire des communes de l’espace SKBO à la faitière, de la création de neuf commissions spécialisées et de postes de conseillers spéciaux, ont été évoqués et adoptés en plénière », ajoute le président de l’Utcte-SKBO. Le ministre de l’Intégration africaine et des Burkinabè de l’extérieur, Paul Tiendrébéogo, et son collègue de l’Administration territoriale et de la décentralisation Siméon Sawadogo, ainsi que Kapiélétien Soro, ambassadeur de Côte d’Ivoire au Burkina Faso, ont apporté leur soutien aux élus locaux de l’espace SKBO. Ils ont exhorté Siama Bamba et ses pairs, à maintenir la dynamique de l’union pour relever ensemble le défi de la lutte contre la pauvreté dans cet espace de coopération transfrontalière.

L’Utcte-SKBO a été créée le 21 décembre 2016 avec pour mission d’œuvrer à l’amélioration des conditions de vie des populations par le renforcement de la coopération transfrontalière dans tous les secteurs d’activité.

Nomel Essis

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans ÉCONOMIE

Laisser un commentaire

Voir Aussi

People : Yodé et Siro placés en garde à vue

Le duo « Zouglou » composé de Dally Djédjé Gervais alias Yodé et  Sylvain Decavailles Aba …