Accueil SOCIÉTÉ Sidi Touré à propos des habitations autour de l’aéroport d’Abidjan: « c’est un espace dont l’occupation n’est pas autorisée»

Sidi Touré à propos des habitations autour de l’aéroport d’Abidjan: « c’est un espace dont l’occupation n’est pas autorisée»

0
0
69

L’espace autour de la clôture actuelle de la zone aéroportuaire de Port Bouët (sud d’Abidjan) est illégalement occupé, a réaffirmé mercredi le ministre de la communication et des medias Sidi Tiémoko Touré, justifiant le déguerpissement en cours des habitants.

«C’est un espace dont l’occupation n’est pas autorisée. C’est la société AERIA qui a eu une concession pour un certain nombre d’années sur une surface de 1200 hectares et qu’il exploite », a déclaré Sidi Touré, à l’issue du conseil des ministères.

Selon lui, ces occupations illégales aux alentours posent des problèmes de sécurité et de sureté par rapport à l’exercice de tous les métiers liés à l’aviation et  la sureté aérienne. Par conséquent, le déguerpissement «ne pouvait être qu’un aboutissement » puisse que déjà, le préfet de région et le ministre des transports, avaient effectué des missions de sensibilisation.

Mercredi dernier, Le « corps sans vie » d’un adolescent de 15 à 17 ans « a été découvert dans le puits du train d’atterrissage » d’un avion d’Air France en provenance d’Abidjan (Côte d’Ivoire), à l’aéroport de Roissy (région parisienne). Selon les premiers résultats de l’enquête, ce jeune garçon a escaladé la clôture actuelle de la zone aéroportuaire et s’est agrippé au train d’atterrissage de l’avion au moment où il abordait la piste pour le décollage (vers 23H00) .

Face à ce constat, pour assurer la sécurité de l’aéroport, et surtout éviter l’intrusion d’individus dans la zone, AERIA sous l’égide du ministère des transports a décidé de déguerpir les habitations.

« Le décès de ce jeune homme nous ramène à la réalité que le déguerpissement ne peut être qu’immédiat ou imminent, je pense que c’est la suite logique pour pouvoir sécuriser les installations aéroportuaires, mais surtout sécuriser l’exercice de l’activité aérienne », a indiqué le ministre Sidi Touré.

Le ministre a annoncé par ailleurs que le conseil a été informé des mesures conservatoires prises par AERIA sous l’égide du ministère des transports pour renforcer la sécurité et la sureté et que  la communauté nationale et internationale sera bien informée dans les prochaines heures, à cet effet par le biais d’un communiqué venant de ce ministère.

Fulbert YAO

 

Voir Plus dans SOCIÉTÉ

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Justice: création d’un pool pénal,économique et financier dédié aux enquêtes et instructions dirigé par un vice-pdt du tribunal d’Abidjan, a annoncé le porte-parole Sidi Touré, mercredi