Accueil SOCIÉTÉ Sécurité alimentaire: Voici les recettes de la Plateforme « Colab»

Sécurité alimentaire: Voici les recettes de la Plateforme « Colab»

0
2
145

Les citoyens engagés pour la sécurité alimentaire, c’est tout le sens de la plateforme collaborative, Colab.

Elle veut résoudre la problématique de la sécurité alimentaire en Côte d’Ivoire. Cette ambition, la Plateforme Collaborative « Colab », en a fait l’objet de son existence.

les nouveaux ambassadeurs Colab prêts à s’engagés pour relever le défi de la sécurité alimentaire. Ph. DR

En effet, c’est en 2018, sous l’impulsion de l’Institut de Recherches et de Développement (IRD), de l’Association internationale Make Sense et de Bond’ Innov que cette mobilisation collective a vue le jour. Avec le soutien financier du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères de la République de Française, elle a formé au cours de cette période trois (03) ambassadeurs issus d’horizons divers. Toujours, soucieux de répondre aux défis liés à cette question par l’intelligence collective, elle a remis à nouveau le couvert en 2019.

Et ce sont 15 nouveaux ambassadeurs issus du milieu de la recherche scientifique, des Startups, des ONG, de la fonction publique, qui ont été formés pour cette deuxième édition sur les innovations utiles permettant de résoudre cette question.

Déjà, les 11 et 12 janvier 2018, au siège de l’IRD à l’Université Félix Houphouët à Cocody,ce sont, des citoyens volontaires qui se sont engagés à unir leurs forces et leurs compétences pour faire émerger des solutions innovantes et maximiser leurs impacts en rapprochant des acteurs capables de favoriser la co-création.

De fait, ils ont été formés et informés sur les outils indispensables pour répondre aux objectifs du développement durable. Il s’agit de la stratégie de l’Ecosystème Mapping, des outils d’engagements citoyens, de l’innovation et des outils de l’initiation Design Thinking.

S’agissant de la stratégie de l’Ecosystème Mapping, les nouveaux ambassadeurs ont été préparés à identifier et à mobiliser les différents acteurs de la chaîne de valeur agricole, c’est-à-dire du champ à l’assiette. Quant aux outils d’engagements, les ambassadeurs ont été outillés sur comment créer une communauté engagée autour de la sécurité alimentaire.

les anciens ambassadeurs du COLAB reçoivent leur attestation de participations. Photo .DR

Avant d’être pour finir éclairer sur les outils de l’innovation et de l’initiative Design Thinking. Au terme de cette formation, l’instructeur Mamba Souaré venu du Sénégal a confié qu’une fois instruit, ces nouveaux ambassadeurs auront désormais la possibilité de s’engager aux côtés des entreprises et des organisations à forts potentiels sociaux. Ce, afin de venir à bout de cette question.

À ce titre, les citoyens, ajoute-t-il, changeront de paradigme. « De citoyens aptes à se complaindre sur les défis de leur communauté, le Colab permet de former désormais des citoyens actifs, capables de contribuer par l’intelligence collective à la résolution des enjeux sociaux et environnementaux de leur pays », a-t-il confié. Faut-il le souligner, cette plateforme a aussi posé ses bases à Ougadougou et à Dakar.

 

Jean Eden Kouamé

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans SOCIÉTÉ

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Election de l’UNJCI: JC Coulibaly et Lance Touré au 2nd tour le 14 septembre

Les journalistes devront attendre le 14 septembre prochain pour connaître le prochain Prés…