Accueil ÉCONOMIE SARA 2019 : Noa, le bœuf qui suscite la curiosité

SARA 2019 : Noa, le bœuf qui suscite la curiosité

0
0
207

C’est un bœuf pour le moins impressionnant avec une fourrure de couleur marron et noir que nous avons découvert au Salon de l’Agriculture et des ressources animales (SARA 2019)

Agé de 22 mois, Il suscite immanquablement la curiosité. Noa, comme on l’appelle, est le fruit d’un croisement de la race Montbeliarde (européenne) et de la race Goudali (nigérienne). Il est élevé à la ferme de Djera production, à Kpouedo dans le département de Toumodi (centre ivoirien).

Il pèse 411 kilogrammes, mange 60 kilogrammes d’herbes par jour et boit environ 100 litres d’eau. Aussi, Il consomme 5 kilogrammes de concentré c’est-à-dire du maïs mélangé avec de huile de palme et de la vitamine. Il mange du foulage de sorgho au moins 10 à 15 kilogrammes.

Sur le site du SARA, un personnel médical s’occupe de sa santé quotidiennement.  Selon son bouvier, son prix de vente est de  plus d’un (1) million FCFA mais elle obéit à des conditions parce qu’il y a un suivi sanitaire.

« Il n’est pas fait pour marcher des kilomètres pour avoir de la nourriture ou de l’eau. Si un éleveur achète cet animal et qu’il le fait promener sous le soleil, il ne pourra pas garder cet animal », a expliqué Kouassi Kouadio lucien.

Fulbert YAO

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans ÉCONOMIE

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Communiqué/Présidentielle: La POECI envoie 250 observateurs sur l’ensemble du territoire

La POECI comme par le passé, a suivi le processus électoral depuis les reformes électorale…