Accueil ÉCONOMIE SARA 2019 : Journée des Eaux et Forêts : La Côte d’Ivoire déterminée à retrouver son statut de pays forestier

SARA 2019 : Journée des Eaux et Forêts : La Côte d’Ivoire déterminée à retrouver son statut de pays forestier

0
0
67

Le ministre Alain-Richard Donwahi et tous les membres de son département ont tenu à la faveur de la journée focus consacrée à ce ministère à tirer la sonnette d’alarme. L’état des lieux est tout simplement inquiétant. « De seize millions d’hectares de forêts au début du 20ème siècle, les superficies résiduelles de forêts ne représentaient plus que 3.4 millions d’hectares en 2015, soit un rythme moyen de disparition supérieur à deux cent mille hectares par an et un risque pour la Côte d’Ivoire de perdre son statut de pays forestier d’ici une dizaine d’années. Cette dégradation avancée des ressources forestières est un facteur qui aggrave les effets du changement climatique (environ 12% des émissions mondiales de gaz à effet de serre résultent de la déforestation) », a martelé le ministre Donwahi.

Face à cette situation qui nécessite la prise d’importantes réformes, le gouvernement ivoirien a adopté, en mai 2018, la Politique de Préservation, de Réhabilitation et d’Extension des Forêts, dont les objectifs sont d’assurer : la préservation de la biodiversité ; l’entretien d’un climat favorable au développement des activités socio-écologiques et agricoles et le respect des engagements internationaux de la Côte d’Ivoire.

Dans l’optique de susciter une prise de conscience nationale pour la préservation et la réhabilitation des forêts, le ministère des Eaux et Forêts a mis à profit cette 6ème journée qui lui été consacrée pour exhorter les Ivoiriens à travers toutes les personnes présentes à cette 5ème édition du SARA à adopter des comportements citoyens.

C’est dans cette optique que le 15 novembre dernier, lors de la journée de la paix, toute la Côte d’Ivoire était en mode en mode reboisement. Au total, 1 million d’arbres ont été plantés dans le cadre de cette opération qui sera reconduite au mois de juin 2020.

Le défi que le ministère entend relever dans le cadre de la politique de préservation, de réhabilitation et d’extension des forêts dont ce département à la charge est de planter en une journée, 5 millions d’arbres à travers toute l’étendue du territoire.

Une date que chaque Ivoirien doit marquer d’une pierre blanche dans son agenda afin d’anticiper la riposte afin que d’ici 2030, l’objectif d’atteindre 20% du couvert forestier soit réalisé.

Cette journée focus a donné lieu à des ateliers thématiques en lien avec la journée des Eaux et Forêts. Un panel animé par le pays à l’honneur, la France a été organisé en lien avec la Stratégie française de lutte contre la déforestation importée (SNDI) et la Stratégie nationale REDD+ de Côte d’Ivoire.  Le thème de ce panel était : Filières cacao zéro déforestation, agroforesterie, traçabilité, qualité des produits : quels résultats des projets d’appui aux coopératives agricoles ?

Hervé Koutouan

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans ÉCONOMIE

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Adama Bictogo aux militants de l’Agneby-Tiassa «le match est gagné, on signe forfait»

Le Directeur exécutif (DE) du RHDP , Adama Bictogo était chez lui dans l’Agnéby-Tiassa, le…