Accueil POLITIQUE Révision de la liste électorale: La Poeci veut une inscription record des jeunes

Révision de la liste électorale: La Poeci veut une inscription record des jeunes

0
0
60

La Plateforme des organisations de la societé civile pour les élections (Poeci) veut relever le défi de l’inscription massive des jeunes au cours de la Révision de la liste électorale (RLE) qui se tient depuis le 18 juin – jusqu’au 24.

Dans cette veine, elle a lancé récemment à l’Institut des Sciences et Techniques de la Communication (ISTC) la campagne : « Active ta voix » destinée à encourager les jeunes de 18 ans et plus à s’enrôler sur la liste électorale. Cette campagne, selon le coodonateur de la Poeci, Bamba Sindou, les jeunes ne se bousculent pas pour s’inscrire sur la liste électorale. En 2016, d’après la Cei, seulement 11,4% des jeunes de 18 à 24 ans se sont fait enrôler sur le listing électoral composé de 6.318.311 inscrits.  « Les jeunes sont plus intéressés par les matchs de foot ou des concerts de Yorobo que de s’inscrire sur la liste électorale. En s’inscrivant, ils peuvent être candidats et peser sur le choix des hommes politiques », a deploré Bamba Sindou. Puis d’ajouter : « Les jeunes veulent un changement qu’ils ne peuvent obtenir par le vote d’un candidat susceptible de répondre à leurs aspirations ». Il a lancé un appel à la jeunesse qui doit prendre son destin en main en courant s’inscrire sur la liste électorale. « Les jeunes et les femmes ont leur rôle à jouer dans l’univers politique.

Ils se doivent d’accompagner, dénoncer et proposer des actions qui peuvent changer le devenir des choses pour un développement harmonieux. Cette responsabilité demande de leur part un plus grand investissement dans le processus politique du pays. Ceci passe par la prise en compte de toutes les étapes de ce processus dont la RLE. Le changement ne vient que lorsqu’on le conçoit et qu’on agit positivement pour l’atteindre selon les règles encadrant le jeu politique », a indiqué Bamba Sindou. Même son de cloche chez Kevin A., le représentant du NDI qui appuie le processus électoral. « A quoi ça sert d’être jeune ivoirien sans s’inscrire sur la liste électorale », s’est-il interrogé. Des skecthes et des animations bien orchestrés par l’humoriste « Le Magnific », ont permis de tester la connaissance de l’assistance sur la RLE.

 

Nomel Essis

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans POLITIQUE

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Divo/ Cotisations des Coges:Amédé kouakou suspend tous les frais annexes

Toutes les cotisations exceptionnelles levées par les comités de gestions scolaires (Coges…