Accueil POLITIQUE Retour de 54 exilés du Ghana/Émile Guirieoulou : “nous n’aurions jamais dû quitter la Côte d’Ivoire”

Retour de 54 exilés du Ghana/Émile Guirieoulou : “nous n’aurions jamais dû quitter la Côte d’Ivoire”

0
0
171

Prenant la parole au nom des exilés à leur arrivée ce jeudi à Noé, Émile Guirieoulou s’est dit heureux de se retour en Côte d’Ivoire, estimant toutefois que lui et ses camarades n’auraient jamais dû quitter le pays

“Après 8 années hors de notre pays, nous sommes très heureux de retrouver la Côte d’Ivoire notre patrie que nous n’aurions jamais dû quitter. Mais Dieu merci, nous sommes là. Aujourd’hui et nous sommes heureux de retrouver notre pays”, a déclaré l’ex ministre de l’intérieur et de la sécurité dans le dernier gouvernement de Gbagbo.

 Sur les motivations de leur retour, il a expliqué qu’ils rentrent pour attendre et accueillir leur chef, le président Laurent Gbagbo, récemment acquitté par la Cour pénale internationale..

Interrogé sur l’amnistie accordée par le chef de l’état le 6 août 2018 à Simone Gbagbo et 800 prisonniers dont les exilés, il a dit ne pas être satisfait.

 “l’amnistie, on ne boude pas. Mais nous ne sommes pas satisfaits parce qu’elle n’est pas complète. Nous souhaitons qu’elle aille plus loin”, a fait savoir le désormais ex exilé.

 Pour  sa part, Mme Dieket Minata, directrice d’aide et assistance aux réfugiés et apatrides du ministère des affaires étrangères a salué ce retour, qui selon elle est ” le courronnement des efforts depuis 2011″.

Remerciant les exilés pour le retour au bercail, Mohamed Askia Touré, représentant du HCR a espéré que ” ce geste pourra ouvrir la voie à d’autres retours”.

Fulbert YAO

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans POLITIQUE

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Après des soins à Paris, Guikahué a regagné Abidjan, pour prendre part aux legislatives

Evacué en France pour des soins suite au Coronavirus, alors qu’il était en détention…