Accueil SOCIÉTÉ Reportage Cepe, entrée en sixième session 2018: Comment les candidats avec un handicap ont affronté les épreuves

Reportage Cepe, entrée en sixième session 2018: Comment les candidats avec un handicap ont affronté les épreuves

0
0
512

Le ministère de l’Education nationale à travers la Direction des examens et concours (Deco), veut une école inclusive avec la prise en charge des  candidats avec un handicap. Cela, pour une égalité des chances. Et hier, lors des épreuves du Cepe, Kandia Camara a tenu à se rendre compte par elle-même du bon déroulement des examens.

Il est 9h. A l’entrée de l’Externat St Paul du Plateau, des forces de l’ordre veillent au grain. Tout est calme dans la salle où 17 candidats mal voyants, composent au Certificat d’études primaires et élémentaires (Cepe)  qui a cours ce mardi sur toute l’étendue du territoire. Dans ce silence, seul le bruit crépitant des candidats travaillant sur le papier Braille se fait entendre. Tout au fond de la classe climatisée qui a été mis à leur disposition, une fillette a l’air de dormir, la tête posée sur le banc. En fait, la postulante au Cepe réfléchit sur l’épreuve d’Eveil au milieu et ses paupières closes sont dues à son handicap.

Un handicap qui ne semble pas avoir de prise sur cette belle petite fille à l’air espiègle qui sourit, sentant notre confusion quand nous avons cru qu’elle s’était endormie et que nous voulions la réveiller. Sa voisine de devant, Coulibaly Yely, dit au surveillant qu’elle a fini. L’enfant explique qu’elle n’a pas trouvé la composition difficile et c’est sereine qu’elle attend l’épreuve suivante. Ces candidats par ailleurs ont eu une agréable surprise avec la visite de Kandia Camara, ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle. La ministre s’est rendue dans ce centre afin de se rendre compte par elle-même du bon déroulement des épreuves. Une visite qui réjouit Fofana Abraham, un autre candidat mal voyant, qui également trouve les épreuves très abordables.

La Patronne de l’Education nationale a donné les raisons de cette visite. «Nous sommes dans un processus d’école inclusive et c’est la raison pour laquelle j’ai tenu à venir voir  nos enfants vivant avec un handicap. L’année dernière, ceux qui ont composé ont fait 100% au Cepe et ceux du Bepc et du Bac ont eu de très bons résultats. Nous devons dans le cadre de l’école obligatoire donner l’égalité des chances afin que les enfants puissent bénéficier d’une bonne éducation. Je voudrais saluer les parents de ces enfants qui les ont inscrits à l’école et qui les ont encadrés et salué aussi leurs enseignants qui leur ont permis d’être à ce niveau. Je voudrais lancer un appel à tous de donner la chance à tous les enfants de bénéficier d’une éducation de qualité pour avoir la chance de se réaliser demain. Nous avons pris des dispositions pour que ces enfants soient admis dans les lycées et collèges qui existent. Dans le cadre de l’école inclusive, il y a des enseignants, des encadreurs pour s’occuper d’eux, tout ce que nous demandons aux parents, c’est de les inscrire à l’école. Nous les attendons pour les prendre en charge», exhorte la ministre de l’Education nationale.

Ce sont 534 744 candidats qui affrontent le Cepe

La Deco a même acquis un équipement spécialisé qui permet la conversation des épreuves en braille et lorsque les candidats ont fini de composer, ceux-ci sont convertis en Français pour leur correction. Les autres candidats de l’Etablissement ont également profité de la visite de la ministre qui leur a prodigué ses encouragements tout en leur demandant de faire preuve de concentration. En ce qui concerne les candidats malentendants, c’est l’Epp Sogefia 3  de Yopougon qui les accueille et ils sont 47 à affronter les épreuves du Cepe. Mais bien avant, la ministre de l’Education nationale s’est rendue à l’Epp 1 d’Abobote où elle a prodigué des encouragements aux tout-petits qui  postulent pour le Cepe et à l’Entrée en sixième.

Ensuite Kandia Camara, s’est félicitée de la progression du genre cette année aux examens à grand tirage. Elle a souhaité que tout se déroule dans de bonnes conditions et que les résultats soient bons. «Je suis optimiste parce que nous avons eu une année scolaire très calme et j’en profite pour féliciter  tous les partenaires du système éducatif, les enseignants à travers leurs syndicats avec la trêve sociale. Je voudrais également féliciter mes collaborateurs et les personnels d’encadrement ainsi que les parents d’élèves. Nous sommes à la quête d’une éducation de qualité et nous voulons donner de très bonnes ressources humaines à la Côte d’Ivoire qui a besoin de ces personnes pour son développement. (…) Nous avons six candidats aux olympiades africaines de Mathématiques et six candidats pour les olympiades mondiales qui seront en compétition en Roumanie.

L’année dernière, c’est un jeune ivoirien qui a été major, il a eu 45 points sur 45. Nous voulons mettre en compétition nos enfants avec ceux de l’Afrique et du Monde pour montrer que nos élèves sont excellents car ils vont à l’école dans un climat apaisé. La Côte d’Ivoire a été la locomotive  de l’Education en Afrique jusqu’au années 90 et depuis 2011, nous essayons de revenir à ce niveau. Je souhaite que tous les Ivoiriens nous accompagnent dans cette voie », souhaite Kandia Camara. Quant à la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (Fesci), qui menace les examens, la ministre a tranché : « Je répète, au niveau du primaire et du secondaire, nous n’avons pas de syndicats.  L’année scolaire s’est bien déroulée, qu’ils laissent la chance aux tout-petits, la même chance qu’ils ont eu eux, de réussir. Donc que nos enfants restent en dehors de tout ceci. Nous sommes là pour les accompagner dans leur réussite».    Il est à noter que les candidats ont composé dans les épreuves d’Exploitation de texte, d’Eveil au milieu, d’Orthographe pour la matinée d’hier. Ce sont 534 744 candidats qui affrontent le Cepe sur l’étendue du territoire.

 

Napargalé Marie

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans SOCIÉTÉ

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Basket/ 2è Fenêtre des Éliminatoires de l’Afrobasket Masculin 2021 : Voici le commando ivoirien pour arracher la qualification

La Côte d’Ivoire sera présente à la 2è Fenêtre des Éliminatoires de l’Afrobask…