Accueil POLITIQUE Reforme de la CEI: démarrage du dialogue politique le 21 janvier (PM)

Reforme de la CEI: démarrage du dialogue politique le 21 janvier (PM)

0
0
53

Le dialogue politique entre le gouvernement  ivoirien et l’opposition démarre le 21 janvier prochain, a annoncé mercredi le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, avant l’entame du premier conseil des ministres de l’année 2019.

«Les formations politiques seront saisies à compter de lundi pour commencer à dialoguer à partir du 21 janvier 2019, » a déclaré, le chef du gouvernement ivoirien.

Sur cette question, faut-il rappeler, le chef de l’Etat a instruit, le 31 décembre dernier, le Premier Ministre à l’effet d’inviter dès le mois de janvier 2019, les responsables des Partis politiques à se joindre au Gouvernement en vue du réexamen de la composition de la Commission Electorale Indépendante, comme il l’avait annoncé le 6 août 2018, dans mon message à la Nation .

Le réexamen de la composition de la Commission Electorale Indépendante vise à prendre en compte les recommandations de la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des peuples.

Toujours avant l’entame du conseil, le Chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara a pour sa part demandé au Premier ministre et à son gouvernement de poursuivre  les réformes institutionnelles en vue de renforcer la démocratie dans le pays, mais également continuer les réformes dans les secteurs de la sécurité et de la justice et consolider l’efficacité de l’action gouvernementale.

Il a aussi demandé au chef du gouvernement de mettre un accent particulier sur l’action sociale du Gouvernement, avec la mise en œuvre du Programme Social du Gouvernement.

« Ce Programme, tout comme les autres Programmes prioritaires qui seront finalisés en 2019, doit faire l’objet d’un suivi rigoureux que le Gouvernement devra mettre en place. J’attends de vous, la transformation du Programme Social du Gouvernement en une réalité concrète pour chaque Ivoirienne, chaque Ivoirien et chaque habitant de notre pays », a ajouté le chef de l’Etat.

« Je vous demande de poursuivre les réformes structurelles en vue de consolider la stabilité macroéconomique et budgétaire, d’accroître la compétitivité de notre économie et d’attirer davantage d’investissements, en mettant en exergue les avantages du nouveau Code des Investissements. Nous devons aussi poursuivre l’industrialisation de notre pays, à travers la transformation de nos matières premières principales que sont le cacao, le café, l’anacarde, l’hévéa, le palmier à huile, en vue de générer plus d’emplois stables pour les jeunes et les femmes. Enfin, la Côte d’Ivoire doit, au cours de cette année 2019, continuer d’être un acteur de premier plan sur la scène internationale grâce à une diplomatie qui privilégie le dialogue et le consensus », a conclu le président Ouattara.

 

Fulbert YAO

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans POLITIQUE

Laisser un commentaire

Voir Aussi

A trois jours de la présidentielle en Côte d’Ivoire, Fatou Bensouda appelle à la retenue

Déclaration du Procureur de la CPI, Mme Fatou Bensouda, sur les violences préélectorales e…