Accueil SOCIÉTÉ Reconnaissance du mérite: L’EMPT célèbre ses meilleurs élèves

Reconnaissance du mérite: L’EMPT célèbre ses meilleurs élèves

0
0
278

L’École militaire préparatoire technique (EMPT) a célébré, hier à Bingerville, ses élèves qui se sont démarqués au cours de l’année scolaire 2017-2018.

Après les efforts, vient la récompense. Cet adage s’est appliqué aux meilleurs élèves de l’École militaire préparatoire technique (EMPT). Hier, dans les locaux de cet établissement à Bingerville, les apprenants qui se sont distingués durant l’année scolaire ont été primés. C’était au cours d’une double cérémonie de remise de prix et de baptême de la promotion sortante de ladite école. Ainsi, les prix d’Excellence, d’Honneur et les Tableaux d’honneur ont été décernés aux récipiendaires issus du premier et du second cycle. Aussi, trois élèves sont sortis du lot grâce aux notes obtenues durant l’année scolaire 2017-2018. Ce sont Niang Serigne Bassirou (Terminale C), Krah N’Dri Ange (5e T3) et Amoikon Grâce Emmanuelle (3e T3). En effet, si le premier est le major de la promotion sortante, Krah N’Dri Ange a reçu le titre de la meilleure élève de l’école. Quant à Amoikon Grâce Emmanuelle, elle a surclassé les élèves de sa classe (major de sa classe) avec 18,14/20 avant de se faire remarquer à l’issue de l’examen du Brevet d’études du premier cycle (BEPC) où elle a obtenu 196,22 points. Ils ont reçu chacun une enveloppe d’un million, un ordinateur portable.

Également, un voyage-étude dans le pays de leur choix leur a été gracieusement offert. Outre les prix décernés aux «cracks» de l’école, l’occasion a été mise à profit pour célébrer la promotion sortante (celle de Terminale). Ayant pour parrain, l’ancien chef d’État-major des Forces armées nationales de Côte d’Ivoire (FANCI), Soumahila Diabagaté, la 72e promotion baptisée «Cohésion» est composée de 92 enfants de troupe. Présent, le ministre de la Défense, Hamed Bakayoko s’est réjoui de l’organisation d’une telle cérémonie. «Je suis heureux de participer à cette cérémonie parce qu’elle met en exergue les meilleurs. Je considère que toutes les sociétés qui avancent sont celles qui montrent les meilleurs afin que ceux-ci soient des modèles, des exemples pour les autres», a-t-il laissé entendre. Félicitant par la même occasion tous les encadreurs pour la contribution utile qu’ils apportent à l’édification de la Côte d’Ivoire. Le ministre a en outre annoncé la réhabilitation «totale» de l’établissement avant la rentrée prochaine.

Et n’a pas manqué de rendre hommage au parrain de ladite promotion. «Vous êtes un modèle et une référence pour tous. Je suis très fier de votre parcours et je suis sûr que vous pouvez toujours apporter au pays. Je vous remercie de contribution importante», a-t-il dit à l’endroit de celui qui a également été un enfant de troupe avant l’obtention du Baccalauréat en 1968. Bien avant le ministre, le parrain Soumahila Diabagaté a prodigué des conseils à ses filleuls pour «une carrière professionnelle tout aussi riche»  que la sienne. «Chers filleuls, de toutes les valeurs qui vous ont été enseignées, l’une des plus importantes, demeure la cohésion. Elle fonde le développement individuel et celui des groupes. Je vous invite à prendre toute le mesure de ce mot», a exhorté le «Saint-cyrien».

Philippe Nado

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans SOCIÉTÉ

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Côte d’Ivoire/processus électoral : Hamed Bakayoko rencontre les partis politiques ce mercredi après-midi

Après une première rencontre samedi, le Premier ministre Hamed Bakayoko aura ce mercredi a…