Accueil SOCIÉTÉ RDR/Choix des candidats aux élections locales: Après les arbitrages, voici les zones où ça va chauffer !

RDR/Choix des candidats aux élections locales: Après les arbitrages, voici les zones où ça va chauffer !

0
0
29

La désignation des meilleurs candidats aux municipales et régionales s’annocnent compliquée pour le Rdr qui croule sous le poids des demandes de parrainage.

La rue Lepic, a, depuis le 30 mai, bouclé la liste des candidats à la candidature pour les élections municipales et régionales de cette année. La fin de cette étape marque le debut des arbitrages pour désigner les meilleurs cheveaux susceptibles d’assurer une victoire « éclatante » au Rdr. Comme au cours des élections precedentes, le choix de l’oiseau rare se revelera un véritable casse-tête pour la direction de ce parti, tant les candidats se bousculent au portillon pour se faire adouber par la « Case ». Les premiers signes de cette tension viennent de Bouaké où trois pretedants ont déposé leur candidature pour defendre les couleurs du Rdr.

Le maire sortant, Nicolas Djibo Nicolas qui rêvent de se succeder à lui-même, fait face au commissaire politique Ba Karamoko et au conseiller technique du Premier ministre, Touré Souleymane. La mission de bons offices menée par la vice-présidente du parti, Jeanne Peuhmond, a buté sur la volonté farouche des trois pretendants à ne pas faire la passe à l’adversaire. Devant le manque de consensus, Jeanne Peuhmond a remis tout le monde à la direction du parti qui, en toute souveraineté, va faire le bon choix pour departager les trois mousquetaires.

Les candidats ont fait la promesse de respecter le choix de la direction du parti. A Béoumi, les trois pretendants au fauteuil municipal, Traoré Yacouba, Houphouët Djéha et Pr Gadégbékou Samuel, n’ont pu s’entendre, obligeant ainsi la direction à trancher. Le même scénario a été reproduit à Soubré où la médiation de Philippe Legré a accouché d’une souris. Le maire sortant Lassina Traoré, l’inspecteur général-coordonateur du ministère de l’Education nationale, Kourouma Ibrahima, et le 4ème vice-président du Conseil régional Ginizeré Ignace, ne sont pas parvenus à un consensus. Cette position tranchée des trois canndidats à la candidature va être denouée à la rue Lépic qui aura la lourde charge de choisir le meilleur des trois pour faire gagner le Rdr dans cette région du sud-ouest. Idem à Adjamé courtisée par neuf pretendants désireux de ravir le fauteuil du maire Youssouf Sylla qui ne veut ceder aucun pouce de son pouvoir. A Man, une bataille rangée s’annonce entre le maire sortant, Tia André, et le député Sidiki Konaté qui sont restés fermés à la tentative de médiation de Siki Blon Blaise. A Abobo, le fauteuil laissé par Adama Toungara est convoité par Jeanne Peuhmond, Yeo Klotioloma et Siaka Koné.

Le ministre Hamed Bakayoko, vice-président chargé de la commune d’Abobo, devra avoir la main heureuse en choississant le meilleur. Certains voient en Hamed Bakayoko le candidat idéal pour faire gagner le Rdr dans cette commune considerée comme son bastion. « Si Hamed Bakayoko est désigné, nous nous alignerons sur cette décision », a promis un candidat à la candidature sous le sceau de l’anonymat. Devant toutes ces ambitions légitimes, la direction du Rdr a du plain sur la planche pour trancher entre les candidats. Quelque soit la formule utilisée, il y aura forcement des grincements de dents de la part de certains candidats qui ne manqueront pas d’exprimer leur « frustration ». Soucieux de s’assurer une victoire dans certaines zones sensibles, le parti des républicains aura à cœur de choisir des poids lourds qui ne sont pas forcement des « chouchous » des militants de base. Après ce premier tri, un autre arbitrage se fera au niveau du Rhdp pour un choix définitif. Pour éviter les candidatures independantes, le Rdr a balisé le terrain en faisant jurer aux perdants de se soumettre à la décision sortie des arbitrages. Il reste à parier que ces politiciens tiennent parole, une denrée rare dans ce mond où tous les coups et reniements sont la chose la mieux partagée.

 

Nomel Essis

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par Yelly TOURE
Voir Plus dans SOCIÉTÉ

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Grossesse en milieu scolaire: Dans la galère des élèves mères

Les difficultés de la vie ont fait d’elles des proies faciles. Comment avec peux de moyens…