Accueil POLITIQUE Présidentielle 2020: Voici Pourquoi Tidjane Thiam ne peut pas être candidat

Présidentielle 2020: Voici Pourquoi Tidjane Thiam ne peut pas être candidat

0
0
453

Au lendemain du discours du président de la République à la Nation, Tidjane Thiam a voulu s’essayer au même exercice.

Le banquier franco-ivoirien qui a tourné dos aux Ivoiriens depuis le coup d’Etat de 1999, pour des bureaux feutrés de Crédit Suisse, a trouvé en lui, l’âme subite d’un cadre ivoirien soucieux du devenir de ses compatriotes.

« Mes chers compatriotes, chères Ivoiriennes, chers Ivoiriens, chers amis de la Côte d’Ivoire, ce 7 août 2020 marque le soixantième anniversaire de l’indépendance de notre pays. (…) mon vœu le plus cher est que nous bâtissions ensemble une Côte d’Ivoire réconciliée et fraternelle pour le plus grand bonheur de nos populations, le bonheur de toutes les composantes de notre belle Nation, dans toute leur diversité et dans toute leur richesse. Ensemble nous gagnerons les combats qui nous attendent et remporterons de nouvelles victoires pour les générations futures. Bonne fête et que Dieu bénisse notre beau pays », s’est réveillé le jeune des Thiam.

Cette sortie du franco-ivoirien est perçue par beaucoup d’observateurs de la vie politique comme une prétention à la candidature pour la présidentielle 2020. Ce serait mission impossible pour le jeune Thiam si d’ordinaire telle était son intention. Il lui reste certains obstacles à franchir. Tidjane Thiam, né le 29 juillet 1962 à Abidjan en Côte d’Ivoire, est un banquier francoivoirien.

Donc détenteur d’une double nationalité. Ce que la constitution ivoirienne proscrit pour être candidat en Côte d’Ivoire à une présidentielle. Autre obstacle, l’ancien DG de Crédit Suisse, selon les confidences d’un des responsables de la représentation de la commission électorale suisse, « ne s’est pas fait enrôler sur la liste électorale ».

Son nom n’est donc pas sur la liste électorale 2020 pas parce qu’il a été retiré mais parce que le franco-ivoirien n’a jamais jugé utile de le faire. Ainsi donc, le discours de Tidjane Thiam devrait être perçu comme un  simple salut aux Ivoiriens plutôt qu’une intention politique.

Sam-Wakouboué

 

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans POLITIQUE

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Les images de la douloureuse séparation avec Doumbès, de la grande mosquée du Mahou au cimetière de Williamsville à Abidjan. Phs/ S.C/C.K

05 …