Accueil POLITIQUE Côte d’Ivoire/Présidentielle: le point de la situation à Abidjan et à l’intérieur ce samedi

Côte d’Ivoire/Présidentielle: le point de la situation à Abidjan et à l’intérieur ce samedi

0
0
814

point de la situation entre 10h et 14hgmt

ABIDJAN YOPOUGON : 10H00 : Attaque du bureau de vote au sein de l’EPP Djonikro sis à l’île Boulay par une dizaine de manifestants armés de gourdins ; urne emportée.

ANYAMA-AHOUABO-BROFODOUME : Empêchement de la mise en place à cause de la proximité de la population.

DABOU (LOPOU) : les forces de l’ordre empêchées d’avoir accès au village.

TABOO : Accès aux villages Leleble, N’denou, Ahouati, Amanikro, Kotiessou, M’brakro bloqué avec des abattis par une centaine de jeunes.

AXE N’DOUCI-BINAO : Pose d’abattis.

ASSIKOI : Pose de barricades sur la voie publique.

COCODY SOLEIL 3 : Pose de pneus à l’intérieur de la cité Soleil 3. Situation rétablie.

RIVIERA NON LOIN DE LA CITE UNIVERSITAIRE DANS LE PROLONGEMENT DU TERMINUS 83 : Pose de barricades sur la voie publique. Situation rétablie.

MARCHE COCOVICO : Pose de barricades sur la voie publique. Situation rétablie.

N’DOUCI VILLAGE ABY : Deux (02) urnes emportées

AFFERY : Pose de barricades enflammées au niveau de la mairie et de la pharmacie.

YOPOUGON GROUPE SCOLAIRE FROBEL :

Centre fermé, fondateur injoignable pour l’ouvrir. Vote délocalisé au groupe scolaire GFCI

BLOCKHAUSS : Environ trois cent jeunes empêchent les populations de voter. Personnel et matériel délocalisés au Lycée Classique.

ANYAMA ANDOKOI ET AZAGUIE BLIDA : Destruction du matériel électoral par des manifestants.

RIVIERA M’POUTO : échauffourées entre les villageois dans le bureau de vote EPP M’pouto. Situation rétablie.

PORT-BOUËT : centres de vote aéroport 3 et 4 : Interpellation du nommé Koudou Ogou Kevin, 29 ans, ivoirien, pour destruction d’une urne.

M’BRAGO ET ATTINGUIE : destruction du matériel électoral par des manifestants.

PORT-BOUËT, CARREFOUR ANANI : pose de barricades. Situation rétablie.  Situation calme

ABENGOUROU NIABLE : Des jeunes gens munis d’armes blanches (machettes, gourdins, projectiles,) ont empêché les citoyens d’accomplir leurs devoirs civiques. En conséquence, tous les centres de vote sont fermés.

BETTIE : Aucun centre n’a été ouvert à cause des barricades dressées sur les entrées et sorties de la ville. Situation calme

ABOISSO Situation calme

BONDOUKOU KOUNFAO ET TRANSUA : matériel électoral détruit dans certains centres de vote ; pas de scrutin. Situation calme

BOUAKE BOTRO, BEOUMI ET DES VILLAGES DE LA SOUS-PREFECTURE DE BOUAKE : Pas de vote. Populations hostiles, matériels et personnel CEI refoulés par les populations, pose de barricades sur les voies d’accès.

Situation calme

DALOA ZOUKOUGBEU : destruction du matériel électoral du GS de l’EPP 4 et de l’école maternelle de Zoukougbeu par des individus non identifiés, armées de machettes, de gourdins et de haches.

DALOA : Pose de barricades sur l’axe Daloa-Tagoura. Barricades enlevées par un GI de police.

DALOA-ZOUKOUGBEU (Axe principale), à hauteur du village de GAROBO : Pose de barricades sur la voie. Manœuvre en cours par un GI police.

GUESSABO, GREGBEU, BELLEVILLE et DOMANGBEU : Bureaux de vote saccagés.

SAIOUA : Affrontement intercommunautaire ayant entrainé un mort. De nombreux bureaux de vote saccagés.

ISSIA : obstruction de la voie par des inconnus qui ont érigé des barricades avec des briques sur l’axe Boguedia-Bissaguhé.

DETROYA (GUESSABO)

Une quinzaine de manifestants encagoulés a fait irruption dans le centre (lieu de vote) et ont emporté le matériel électoral. Un agent de la CEI blessé.

DALOA/ GBOGUHE

Attaque de la S/Préfecture ; matériel électoral détruit. Le Sous/Préfet sous la protection du GMI.

ZOUKOUGBEU : à hauteur du village de GAROBO, sur l’axe principale Daloa- Zoukougbeu : Pose de barricades. Manœuvres en cours pour rétablir l’ordre.

 

VAVOUA : Sous-préfecture de SEITFLA : Vote pas encore effectif. Raison évoquée, bureau de vote détruit la veille. Situation calme

GAGNOA OUME : affrontement intercommunautaire ayant occasionné un mort par arme blanche et treize blessés.

Des bureaux de vote saccagés dans certaines Sous-préfectures de Gagnoa.

DIVO : Un policier grièvement blessé par l’explosion d’une grenade qu’il tenait. Sa main gauche a été arrachée. Situation calme

KORHOGO FERKÉ : -Attaque du bureau de vote par des individus dans la localité de Sangopari S/P de Ferké située à environ 25 km ; matériel électoral brûlé.

-Groupe Scolaire Gare 1, 2 ET 3 : trois (03) individus se sont introduits dans le bureau 1 et ont emporté une caisse contenant du matériel dictatique (Stylos, marqueurs, cahiers et une calculatrice). Cela n’a pas eu d’incidence sur le processus électoral. Situation calme

MAN BLOLEQUIN : Refus de certains agents formés et chargés de l’organisation du scrutin de regagner les centres de vote. Les raisons invoquées sont diverses : certains volontairement ont renoncé à cette tâche, d’autres évoquent les primes qui ne seront peut-être pas payées.

BANGOLO : Un policier blessé après une chute à moto évacué dans un centre de santé.

DUEKOUE : S’opposant à la destruction d’un bureau de vote, un policier a eu le bras tailladé. Il a été évacué dans un centre de santé. Situation calme

ODIENNE Situation calme

SAN PEDRO AXE GUEYO-BRETIHIO : Voie est obstruée à hauteur de Guéyo.

DOBA : village BOIGNYKRO : vote perturbé par des jeunes du village. Matériel sauvegardé par les agents de sécurité.

VILLAGE KOUAKOYEOKRO : Coupure humide. Le Sous-préfet, les membres de la CEI, les forces de défense et de sécurité ne pouvant traverser la rive attendent un moyen locomotion.

SASSANDRA (S/P DAGBADOU) : Les urnes stockées la veille chez le chef du village de Madinaté ont été volées par des individus non identifiés dans la nuit. Situation calme

YAKRO TIEBISSOU : affrontement intercommunautaire ayant entrainé un mort par arme à feu et douze blessés. Situation calme

Fulbert YAO/POLICE

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans POLITIQUE

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Divo/ Cotisations des Coges:Amédé kouakou suspend tous les frais annexes

Toutes les cotisations exceptionnelles levées par les comités de gestions scolaires (Coges…