Accueil POLITIQUE Plateforme de Bédié: Gnamien Konan n’est pas chaud

Plateforme de Bédié: Gnamien Konan n’est pas chaud

0
0
49

Si Konan Bédié comptait sur le soutien de la nouvelle Côte d’Ivoire dans la mise en place de sa plateforme, c’est peine perdue. Gnamien Konan et sa formation politique n’intégreront pas ce groupement de partis à n’importe quel prix.

Il l’a fait savoir jeudi dernier au cours d’une conférence de presse au siège de son parti à Cocody.

«La nouvelle Côte d’Ivoire n’a pas encore été conviée. Lorsqu’elle le sera, ses dirigeants se réuniront pour voir dans quelle mesure le parti pourra y participer ou pas», a confié d’entrée, le président du parti. Et Gnamien Konan d’expliquer cette position « Nous ne connaissons pas les objectifs de cette plateforme. Lorsque nous aurons les précisions sur ce projet, nous nous prononcerons».

Il est clair pour le président de la nouvelle Côte d’Ivoire, les hommes politiques ivoiriens doivent sortir de l’option « tout sauf ».  Des coalitions de circonstance qui dira t-il , rendent difficile la plupart du temps la gestion du pouvoir.

«Dans ce pays, il faut que chacun puisse assumer ses projets. Il faut éviter en Côte d’ivoire qu’on arrive chaque fois à des situations où toute l’opposition se met ensemble», a-t-il lancé.

Sur sa lancée, il a tenu à mettre les choses au clair : son parti n’accompagnera pas un parti « sans partager son projet de société sans savoir en commun un projet de société »

S’il doit avoir une plateforme indique Gnamien Konan, cela doit être une plateforme de partis politiques qui ont une « vision identique de la Côte d’Ivoire»

Philippe NADO

Lire la suite dans le journal l’Expression du vendredi 12 au dimanche 14 juillet, ou en version numérique

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans POLITIQUE

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Affaire Gbagbo –Blé Goudé : la CPI refuse la prorogation du délai demandé par Bensouda pour son appel

La chambre d’appel de la CPI  a rejeté vendredi la demande du bureau de la procureur…