Accueil POLITIQUE PDCI RDA/Après le remaniement du Secrétariat exécutif: Y a problème !

PDCI RDA/Après le remaniement du Secrétariat exécutif: Y a problème !

0
0
77

Le secrétariat exécutif du PDCI RDA a subi un réaménagement en fin de semaine dernière. Mais contrairement au passé, il y a de sérieux problèmes sur certaines décisions.

L’affaire fait grand bruit dans les milieux du PDCI RDA. Le Secrétariat exécutif du doyen des partis politiques de Côte d’Ivoire a subi un remaniement en fin de semaine dernière.  En plus de la promotion de nouveaux cadres au sein de cette instance opérationnelle,  le Secrétariat  a été également l’objet d’un jeu de chaise musicale où les prérogatives de certains membres ont été renforcées tandis que d’autres ont eu les leurs réduites.

Mais  cinq jours après  cette opération qui a fait des heureux et des malheureux, il y a problème !  Un vent de suspicion légitime plane sur la crédibilité, l’authenticité et la légalité des documents publiés vendredi chez le confrère Le Nouveau Réveil, journal officiel du PDCI RDA. Sans être un puriste du droit ou un expert en rédaction administrative, l’on est en droit de se demander si les documents publiés dans la presse proviennent vraiment du cabinet du président Henri Konan Bédié. De nombreuses incongruités d’une maladresse décapante sont contenues dans certains de ces documents.

Le premier et le plus gros est la date de signature de la décision de Bédié qui nomme deux  nouveaux porte-paroles que sont N’Dri Kouadio Narcisse et Mme Aminata N’Diaye. Ce document qui émane du Cabinet du président du PDCI RDA a été signé le 25 mai 2017 alors que nous sommes en 2018. L’on pourrait dire que comme cela arrive très souvent, c’est une erreur et que les rédacteurs de cette décision ont voulu écrire le 25 mai 2018.

Qu’à cela ne tienne. Mais le référencement de cette même décision qui est la « Décision n° 0021-2018/pp/cab du 25 mai 2017 » pose problème. Ici encore, il y a problème sur la date. L’on se rend compte que la date du 25 mai 2017 a été répétée. Ce qui revient à dire que nous sommes en train de sortir du champ de ‘‘l’erreur  de frappe’’ que cette décision est un document antidaté. Alors question : Comment un tel document a pu sortir du cabinet du président Bédié qui est très regardant sur les détails sans que personne au sein de ce cabinet ne puisse s’en apercevoir ? En tout état de cause, la question reste entière parce que cette grossière erreur continue de faire couler beaucoup d’encre et de salive. Certains analystes évoquent la thèse d’un fâcheux copier-coller  qui serait à la base de cette bourde.  Second problème, dans le remaniement du secrétariat technique, ce sont les prérogatives des porte-paroles nommés par Bédié.

L’article 1 de  ‘‘Décision n° 0021-2018/pp/cab du 25 mai 2017’’ est claire : « Sont nommés porte-paroles du PDCI RDA, les personnalités dont  les noms suivent : M. N’Dri Kouadio Pierre Narcisse et Mme Aminata N’Diaye Nash ». Mais fait curieux, le lendemain de cette nomination, un autre communiqué signé, cette fois-ci par le secrétaire exécutif Maurice Kacou Guikahué, stipule que le premier cité, M. N’Dri Kouadio Narcisse « est également le Porte-parole du Président de la Conférence des présidents des partis politiques membres du RHDP ».

Sauf erreur ou mauvaise compréhension, le porte-parole du président de la Conférence des présidents des partis politiques membres du RHDP n’est-il pas le porte-parole du RHDP ?  La question reste entière. En tout état de cause, l’on note que la décision de nomination qui porte le nom du président Bédié ne précise pas que N’Dri Narcisse est son porte-parole en plus du PDCI RDA, du RHDP. Ceci revient à dire qu’une clarification mérite encore d’être faite entre la décision de Bédié publiée dans le Nouveau Réveil le vendredi 25 mai et le communiqué de Guikahué paru dans Fraternité Matin le lendemain samedi 26. Ceci est important pour la famille des houphouëtistes quand l’on connait l’état d’esprit du secrétaire exécutif du PDCI sur la question du RHDP et du parti unifié.

Kra Bernard

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans POLITIQUE

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Présidentielle ivoirienne : les électeurs font mentir les oiseaux de mauvais-augure

L’opposition avait prévu un jour de “catastrophe”, mais jusqu’à pr…