Accueil POLITIQUE Parti unifié RHDP : Les Républicains disent « oui » avec force

Parti unifié RHDP : Les Républicains disent « oui » avec force

0
0
34

Réunis en congrès extraordinaire samedi au palais des sports de Treichville, les militants du RDR ont adopté, les textes fondateurs du futur parti unifié RHDP.

L’agenda politique du week-end écoulé a été marqué par le 4e congrès extraordinaire du Rassemblement des républicains (RDR). Ainsi, huit mois après le 3e congrès ordinaire qui s’est tenu, au palais des sports de Treichville, les Républicains se sont-ils retrouvés au même lieu pour réfléchir sur l’avenir de leur formation politique au goût du parti unifié en construction. C’est autour de la thématique : « le RDR mobilisé pour un RHDP unifié » que les travaux de ces assises se sont structurés. Deux commissions ont été mises sur pied pour la circonstance. L’une dédiée à la «Politique générale et à la vie du parti» et la seconde aux «Statuts et règlements intérieurs». Au terme des travaux, qui se sont déroulés au cours de la journée, les congressistes ont adopté les textes fondateurs du parti unifié – Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP).

Au cours de la cérémonie d’ouverture, quelque temps plus tôt, en présence du président d’honneur du RDR, Alassane Ouattara, de la présidente Henriette Diabaté, du premier vice-président Amadou Gon Coulibaly, les différents intervenants ont souligné l’importance de la création du parti unifié, aussi bien pour les militants des partis membres du RHDP que pour le pays tout entier.

«(…) Nous avons raison de nous rassembler. Nous savons qu’ensemble, si nous restons conscients de notre force dans l’union, de notre responsabilité à l’égard du pays, la Côte d’Ivoire restera stable, pour longtemps», a exprimé la présidente des Républicains, Henriette Diabaté. «En disant cela, je pense à notre jeunesse. Je pense à ceux qui viendront après nous, à qui nous nous devons de laisser un pays en ordre, en paix, en route vers l’émergence ; une mère patrie dans laquelle la devise, Union-Discipline-Travail, aura repris tout son sens», a-t-elle ajouté. Des propos appuyés par la Secrétaire générale, Kandia Camara, pour qui, «le RDR sait répondre à l’appel de l’histoire, de son histoire». Elle dira, avec force : «Oui, nous savons répondre à l’appel de notre destin. Et nous sommes encore et toujours là, dans la ferveur de notre foi, dans la force de notre conviction». Elle a appelé le RDR a «rentrer dans l’histoire, ne pas en sortir, y rester comme chez soi».

Mabri rend hommage à Ouattara

A cette occasion les responsables des partis frères du RHDP, notamment Ouattara Siaka pour le Mouvement des forces d’avenir (MFA), Séka Séka Joseph pour le Parti ivoirien des travailleurs (PIT), Abdallah Mabri Toikeusse pour l’Union pour la démocratie et la paix en Côte d’Ivoire (UDPCI) ont apporté leur soutien aux Républicains. Au nom des partis membres du RHDP, Abdallah Mabri Toikeusse a rendu hommage au président du RDR pour ses initiatives en faveur du rassemblement de tous les Houphouétistes, «pour mettre les enfants d’Houphouët-Boigny ensemble». A sa suite, c’est à Patrick Achi, Vice-président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) qu’il est revenu de traduire le message du président du parti doyen, Henri Konan Bédié. «Vous avez décidé de tenir les assises de ce jour dont le thème, ‘’le parti unifié, une nouvelle chance historique pour la Côte d’Ivoire’’ traite des enjeux extrêmement importants du moment», a exprimé le porte-parole de Bédié. «A présent, il s’agit d’aller dans la bonne direction, celle de la consolidation de notre alliance, de notre rassemblement, pour vivre ensemble dans la paix pour la gestion commune de notre pays», a-t-il ajouté.

A son tour de parole, le premier Vice-président du RDR, Amadou Gon Coulibaly a électrisé l’assistance. Il a relaté, en des termes choisis, l’histoire de la création du parti unifié en gestation. «Cette histoire a commencé, pour ceux qui ne le savent pas, d’abord à Accra, où lors des discussions dites d’Accra III, le président de la République, alors président du RDR, est  allé rencontrer son aîné Henri Konan Bédié pour parler de la Côte d’Ivoire, pour parler de ce qu’il y a de plus important pour tous les Ivoiriens, notre pays, pour parler de l’héritage que Félix Houphouët-Boigny a laissé à la Côte d’Ivoire», a-t-il révélé. «Notre président et Henri Konan Bédié en ont parlé à Accra. Après leur discussion à Accra, souvenez-vous en mai 2005, des partis membres du RHDP ont signé une plateforme. C’était une plateforme électorale. Une plateforme où ils ont décidé qu’il était temps pour nous d’unir nos forces pour revenir à l’essentiel qui est notre pays, la Côte d’Ivoire, pour revenir à l’essentiel de la vision léguée par le président Félix Houphouët-Boigny, pour revenir à l’essentiel qui est développer la Côte d’Ivoire, améliorer les conditions de vie de nos compatriotes. C’était cela l’essentiel», a enseigné AGC.

Les félicitations de Mme Diabaté

A l’issue des travaux, Henriette Diabaté a félicité les congressistes. «Bravo et merci pour ce vote massif ! Vous avez pris la bonne décision. Je suis fière de vous», a-t-elle salué. Avant d’exprimer «le grand espoir que ce moment historique» suscite en elle. «Notre accord pour participer à la création du parti unifié, le RHDP, nous procure pour l’avenir de la Côte d’Ivoire», a indiqué la présidente des Républicains. «J’invite nos partenaires du RHDP à prendre toutes les dispositions pour nous permettre de fixer ensemble, dans les meilleurs délais, la date de l’organisation du Congrès constitutif du parti unifié», a-t-elle ajouté.

Le président d’honneur du RDR lui a ensuite succédé au micro. «Nous venons de concrétiser, au niveau du RDR, un vœu qui m’est très cher : celui de transformer notre alliance avec le PDCI, L’UDPCI, le MFA, le PIT et l’UPCI en un Parti unifié ; c’est à dire en un grand rassemblement politique qui favorisera l’épanouissement de chaque Ivoirienne et de chaque ivoirien pendant plusieurs décennies», a-t-il indiqué. Avant d’affirmer que «le parti unifié RHDP, est véritablement une chance pour nous et pour les générations à venir».

«Pour la consolidation du RHDP, je propose l’organisation du Congrès Constitutif  du RHDP dans les meilleurs délais, pour nous permettre d’asseoir le RHDP dans toutes les régions de notre pays», a lancé le président d’honneur du RDR. «Ce Congrès Constitutif devra poser les bases du choix de notre futur candidat à l’élection présidentielle de 2020. Ce choix sera démocratique.  Je l’ai toujours indiqué, tout le monde pourra être candidat en 2020. Et le meilleur  d’entre nous sera désigné, par vous, comme candidat unique du RHDP en 2020», a-t-il conclu.

 

M’Bah Aboubakar

 

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par KALOU
Voir Plus dans POLITIQUE

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Le Botswana décriminalise l’homosexualité

C’était une décision très attendue : la Haute Cour du Botswana a ordonné l’abr…