Accueil POLITIQUE Parti unifié / Après l’AG du RHDP: Ce qui va se passer dans les mois à venir

Parti unifié / Après l’AG du RHDP: Ce qui va se passer dans les mois à venir

0
0
44

Plusieurs étapes restent à franchir pour arriver à la création du parti unifié. Au nombre celles-ci le Congrès Constitutif  du RHDP, qui devrait permettre d’asseoir le RHDP dans toutes les régions du pays. En attendant, l’Assemblée générale constitutive du RHDP a porté à sa tête, le président Alassane Ouattara le lundi 16 juillet.

Le président d’honneur du Rassemblement des Républicains (RDR) préside depuis le lundi 16 juillet, aux destinées du Rassemblement des Houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP). Sitôt porté à la tête du parti des Houphouétistes, Alassane Ouattara s’est dit «honoré». «Vous pouvez me faire confiance. Je donnerai le meilleur de moi-même. Je ferai tout pour rassembler tous les enfants d’Houphouët-Boigny. Je ferai tout pour que la Côte d’Ivoire continue dans la stabilité. Le RHDP est une grande force. Le RHDP a gagné déjà toutes les élections depuis 2010. Je peux vous assurer que je ferai tout pour que le RHDP continue de gagner les élections pour nous permettre en 2020 de transférer le pouvoir à une nouvelle génération», a-t-il promis aux militants et responsables des partis membres du RHDP.

Pour le président Ouattara, l’Assemblée générale constitutive du 16 juillet reste «une étape historique» pour l’alliance des Houphouétistes. Une étape qu’il considère comme «l’aboutissement d’un processus» en vue de la création du parti unifié.

Après cette Assemblée générale constitutive il reste du chemin à parcourir pour voir naître le parti des enfants de Félix Houphouët-Boigny. A ceux qui ont craint une «disparition» de leurs partis respectifs avec la naissance du futur parti unifié, le président Ouattara a été clair, lors de la cérémonie de clôture du 4e congrès extraordinaire de son parti, le Rassemblement des Républicains.

«Aucun parti membre du RHDP ne disparaîtra. Car, nous avons pris les dispositions. Cela a été reflété dans les statuts que tous les partis membres du RHDP figureront dans le logo du Rhdp. Oui, nous figurerons tous dans le logo du Rhdp. Tous les partis figureront dans le logo du RHDP. Donc, nos partis ne disparaîtront pas», a-t-il exprimé. Avant d’ajouter que ce qui se développe, en réalité, «ce sont les retrouvailles des enfants d’Houphouët-Boigny qui se retrouvent pour continuer à bâtir  la Côte d’Ivoire dans la paix,  l’Union, la Discipline et le Travail, pour des décennies».

Au cours de l’Assemblée générale constitutive du 16 juillet, le Vice-président Abdallah Mabri Toikeusse a annoncé que les démarches ont été menées pour déclarer le parti unifié et lui donner une existence légale. En attendant que soit organisé le Congrès constitutif du RHDP, qui doit permettre d’asseoir les bases du parti unifié dans toutes les régions du pays.

En attendant que prenne forme le futur parti unifié, une période transitoire sera observée pour permettre aux différents partis membres du RHDP de s’accommoder à la nouvelle donne. L’Article 40 du Projet de Statuts paraphé par les membres du groupement RHDP stipule que «jusqu’à la mise en place effective des structures du parti unifié à l’issue d’une période transitoire de 12 mois à 18 mois, les partis membres fondateurs du RHDP sont regroupés au sein d’une Fédération des partis politiques membres dénommée : « Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix », en abrégé RHDP. Pendant cette période, ils gardent leur autonomie d’organisation et de fonctionnement. Ils conservent leur dénomination. Toutefois, ils ont le choix entre ajouter ou faire précéder à leur dénomination initiale du sigle « RHDP». Ainsi, durant la période de transition prévue à l’article 40, les compétences des partis politiques membres du RHDP sont transférées à la Fédération des partis politiques membres dénommés «Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix », en matière d’élection, dans les relations avec la Commission Electorale Indépendante (CEI) , dans le choix des listes de candidats ou du (des) candidats, dans la campagne électorale, dans la gestion des recours de l’éligibilité et / des élections et dans le choix des organes dirigeants des collectivités territoriales après les élections. C’est cette période de transition qui a été ouverte depuis le lundi 16 juillet.

Pour bien faire les choses cette période transitoire sera mise à profit pour expliquer le bien-fondé du RHDP aux militants Houphouétistes. Ainsi seront diligentées, sur une période qui reste à définir, des missions sur toute l’étendue du territoire, à l’effet de rencontrer les populations pour leur expliquer l’importance du parti unifié et le rôle qu’il joue – est appelé à jouer – dans la stabilisation de la Côte d’Ivoire. Les responsables de tous les partis membres du RHDP Houphouétistes seront mis à contribution pour la réussite cette mission qui constituera un moment charnière dans la construction du parti unifié.

Les élections locales du 13 octobre constituent l’échéance électorale la plus proche, celle qui constituera le premier test du passage du RHDP de groupement à parti politique formellement constitué. Nul doute que la bataille entre pro et anti-RHDP fera rage.

 

 

M’Bah Aboubakar

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans POLITIQUE

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Côte d’Ivoire: Point de la situation à Abidjan et à l’intérieur mardi nuit

Bongouanou 19.00 Sur l’axe Kotobi Bongouanou dans le village de Kakandi, des manifes…