Accueil POLITIQUE Paix et stabilité en Côte d’Ivoire: Abengourou dit oui au RHDP et au parti unifié

Paix et stabilité en Côte d’Ivoire: Abengourou dit oui au RHDP et au parti unifié

0
0
80

On peut le dire tout net. Le rouleau compresseur pour la création du parti unifié est en marche. Après la ville de Bondoukou le samedi 2 juin 2018, c’est Abengourou, capitale de la  région de l’Indénié Djuablin qui a dit oui au RHDP et au parti unifié le lendemain dimanche.

Au cours du meeting qui a eu lieu sur l’esplanade de la mairie de la cité royale, toutes les composantes du RHDP au niveau de la région, sous la houlette du ministre Abinan Kouakou Pascal, vice-président du PDCI RDA,  ont adhéré à ce projet en présence de plusieurs membres du Gouvernement, des élus et cadres de la région et ceci, sous le regard bienveillant des chefs traditionnels. « Sachez chers parents que c’est grâce au RHDP que la Côte d’Ivoire est aujourd’hui en paix. C’est grâce à l’union des enfants de Félix Houphouët Boigny que la Côte d’Ivoire a atteint le niveau de développement qu’elle a aujourd’hui. C’est grâce à l’union des enfants de Félix Houphouët Boigny que la région de l’Indénié-Djuablin a fière allure aujourd’hui », a martelé d’entrée le ministre Abinan Pascal tout en exhortant ses parents à se mobiliser comme un seul homme derrière le RHDP et derrière les présidents Bédié et Ouattara. Sur la question de l’alternance pour laquelle certains militants font une véritable fixation,  Abinan Pascal a invité ces derniers à éviter d’être plus royalistes que le roi.

« La question de l’alternance en 2020 est du domaine exclusif de nos deux chefs. Ils ont dit qu’ils vont le régler en temps opportun. Ne soyons donc pas plus royalistes que les rois. Cessons ce débat malsain et inopportun qui ne fait que troubler l’esprit des militants », a exhorté le vice-président du PDCI RDA. Bien avant lui, Mamadou Touré, porte-parole du RDR a exhorté les militants du RHDP  à la cohésion pour le développement de la Côte d’Ivoire. « Quand nous sommes unis, la Côte d’Ivoire gagne. Mais quand nous sommes désunis, la Côte d’Ivoire perd », a indiqué le secrétaire d’Etat chargé de l’Enseignement Technique et de la formation professionnelle. Pour sa part, le ministre Siandou Fofana, membre du Secrétariat exécutif du PDCI a embouché la même trompette en invitant les militants de sa formation à l’union. « Bâtissons dans l’union la maison du père Félix Houphouët-Boigny sur des fondations solides pour éviter que le vent l’emporte », a invité le ministre du Tourisme. Idem pour le  ministre Kobenan Kouassi Adjoumani, également membre du secrétariat exécutif. Notons qu’outre la présence des ministres cités ci-haut, l’on notait également la présence des ministres Bruno Nabagné Koné et du doyen Boa Edjampa Amoikon Tiémélé et du premier magistrat de la commune d’Abengourou

KB

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans POLITIQUE

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Casques bleus ivoiriens tués au Mali : Voici ce qui s’est réellement passé le 13 janvier

Dans son Oraison funèbre en honneur  aux casques bleus ivoiriens tués au Mali, le Chef d&#…