Accueil SOCIÉTÉ Organisation ouest africaine de la santé/Information sanitaire dans la Cedeao: Ce qu’on attend des experts

Organisation ouest africaine de la santé/Information sanitaire dans la Cedeao: Ce qu’on attend des experts

0
0
26

C’est l’Hôtel la Rose Blanche qui a servi de cadre à la 9ème Rencontre annuelle des Responsables nationaux avec les Partenaires des Systèmes d’information sanitaire (SIS) et de la Surveillance intégrée de la maladie et riposte (SIMR).

Cette rencontre qui a pour thème « Observatoire Régional de la Santé de la CEDEAO (ORS): Intégrer la production, la diffusion et l’utilisation de l’information pour une meilleure santé dans l’espace CEDEAO», prendra fin le 16 novembre. Et selon le représentant du ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Koné Atioumounan Blaise, malgré des avancées notables en matière de production, de partage et d’utilisation de l’information sanitaire, des défis demeurent.

 

Notamment, l’intégration inachevée des données issues de la surveillance aussi bien humaine qu’animale dans les systèmes nationaux d’information sanitaire, la multiplicité des systèmes nationaux d’information sanitaire qui ne permettent pas, à ce jour, de capter dans une seule plateforme, l’essentiel des données d’importance, pour tracer le profil épidémiologique et l’état de santé des populations et la faible utilisation des données disponibles sur la plateforme pour l’analyse du profil sanitaire des pays et la prise de décision.

“À cet effet, il est nécessaire que les États et la région échangent régulièrement entre eux et les partenaires en vue de discuter des contraintes à la mise en place de systèmes d’information sanitaire robuste et fiable,  d’identifier les causes de ces contraintes en vue d’y trouver les approches de solutions les plus adéquates”, a-t-il souhaité.

Avant de souhaiter que les experts mettent à profit cette plate-forme d’échanges pour répondre aux défis en information sanitaire auxquels font face les États et la région. Tout en les rassurant du soutien de la Côte d’Ivoire.

Quant à Zouma Salifou, Directeur de la Planification, de la Recherche et de l’information sanitaire, représentant le Directeur de l’Organisation ouest africaine de la Santé (Ooas), il a indiqué que cette rencontre annuelle conjointe sera consacrée à des réflexions sur la promotion de la production, le partage et l’utilisation de l’information sanitaire de qualité dans tout l’espace Cedao. Il faut noter la présence de Rebecca Saxton, représentante de l’Usaid.

 

Napargalé Marie

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans SOCIÉTÉ

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Côte d’Ivoire: Point de la situation à Abidjan et à l’intérieur mardi nuit

Bongouanou 19.00 Sur l’axe Kotobi Bongouanou dans le village de Kakandi, des manifes…