Accueil CULTURE Omnisports / Êlê Festival ou course de pirogue (3e édition): Adiaké, la fièvre du week-end !

Omnisports / Êlê Festival ou course de pirogue (3e édition): Adiaké, la fièvre du week-end !

0
0
161

L’ambiance est folle depuis hier, à Adiaké. Les amoureux d’Êlê festival déferlent progressivement sur la ville du sud-Comoé. L’événement est sur toutes les lèvres. Les stands grouillent déjà de monde. Les festivaliers vont vivre trois jours d’effervescence à l’occasion de ce rendez-vous culturo-sportif qui est à sa 3e édition.  En attendant que le mercure monte durant tout ce week-end, place a été faite hier, à l’ouverture de ce festival en présence des autorités et des amoureux du sport nautique qui, pour nombreux, salivent à l’idée de retrouver la pagaie aujourd’hui sur la somptueuse lagune d’Aby.

Ces piroguiers et piroguières enthousiastes l’ont fait savoir par leur présence remarquée lors de l’ouverture de la 3e édition d’Elê festival. Une ouverture qui a été marquée par la présence d’un parterre d’invités, parmi lesquels Dr. Silué Siélé, Conseiller Spécial du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly. Le Commissaire général d’Adiaké Elê Festival, le Cdt Atché Bilé, a salué les efforts de développement de l’Honorable Hien Sié Yacouba, Député-maire d’Adiaké, et la présence des fils et filles de cette localité. Une présence qui dénote l’unité, la fraternité et la cohésion.

Elê festival étant une occasion de promouvoir et plus développer les valeurs potentielles de la lagune Aby et l’aspect touristique des Îles Ehotilé pour une économie forte. Etant longtemps resté dans l’étargie, selon le Cdt Atché, Elê festival permet désormais au Département d’Adiaké de s’ouvrir au monde entier. Pour le Maire Hien Sié, Adiaké progresse à pas géants vers le développement. Et ce développement ne peut se faire que par des activités attractives telles qu’Elê festival.

« Elê festival est pour nous une occasion de propulser Adiaké sur la scène nationale et internationale pour son développement. Nous avons un potentiel à exploiter. D’où mon appel aux fils et filles d’Adiaké à l’unité. La 3e édition d’Elê festival est pour nous celle de la maturité», a-t-il indiqué. Quant à Mme Trazié Géraldo Lucie, Préfet du Département d’Adiaké, elle a appelé les fils et filles du Département à tourner le dos à la mésentente.

Car selon elle, la présence d’Elê festival est une occasion, une opportunité pour Adiaké de faire valoir sa culture, ses sites touristiques et faire découvrir l’importance de la lagune Aby comme atout pour la population. «Adiaké est bien partie pour son développement. Adiaké a besoin de tous ses enfants. Et Elê festival est un moyen, une occasion pour développer Adiaké. J’exhorte donc la population à l’unité », a-t-elle prôné. La fête qui a démarré hier, se poursuit aujourd’hui pour prendre fin samedi.

                                                                                                                                DALI EDISON

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans CULTURE

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Côte d’Ivoire/covid 19: 31 nouveaux cas enregistrés ce jeudi

Le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique a enregistré le jeudi 26 novembre 2020, …