Accueil POLITIQUE Municipales 2018/ Désigné candidat du RDR à Abobo: Hamed Bakayoko pose ses conditions aux militants

Municipales 2018/ Désigné candidat du RDR à Abobo: Hamed Bakayoko pose ses conditions aux militants

0
0
99

Les militants du RDR de la commune d’Abobo ont rendu un vibrant hommage, hier à la Rue Lepic, au ministre d’Etat, ministre de la Défense Hamed Bakayoko, choisi comme candidat du parti pour les prochaines élections municipales pour le compte de la commune.

Celui qu’on appelle affectueusement « le golden boy » semble avoir déjà conquis le cœur des abobolais. Les secrétaires départementaux, les commissaires politiques, les secrétaires de section et les responsables des structures spécialisées de la commune et plusieurs militants, avec à leur tête la vice-présidente chargée de la Trésorerie et des finances du parti, Jeanne Peuhmond, ont rendu un vibrant hommage au ministre d’Etat Hamed Bakayoko, désigné récemment par la Haute Direction comme tête du parti pour les prochaines élections municipales à Abobo. Puis, ils ont exprimé leur volonté de l’adopter déjà comme leur maire.

Témoins et bénéficiaires de ses actions de solidarité et convaincus des grandes qualités du meneur d’homme, l’importante délégation a demandé à la Haute direction de mettre le ministre d’Etat à « leur disposition » afin de changer la physionomie de la commune. Pour le Secrétaire départemental Yéo Kolotioma, porte-parole de la délégation, « le choix d’Hamed Bakayoko est intimement lié aux exigences de la commune ». A son tour, le vice-président du RDR en charge du Worodougou, a demandé que l’unité, la paix et le rassemblement soient une réalité au sein de la case à Abobo avant de donner officiellement sa  réponse face à cette sollicitation. « Ma réponse que je vais donner va découler de quelques consultations conditions. La première condition pour moi c’est que je vienne à Abobo dans une ambiance d’unité des cadres et des militants. Si c’est pour venir et assister à une division entre vous mon cœur ne peut pas porter cela. Je ne veux pas venir être l’homme d’une personne contre une autre. Je ne veux pas venir avoir une préférence pour un groupe au détriment d’un autre. Mon cœur est ouvert et blanc.

Je vous en supplie. (…) Je viens pour que la solidarité tant décriée soit une réalité à Abobo ». Prenant la parole au nom de la présidente et la Secrétaire générale du Parti, le vice-président du parti chargé de l’Organisation Gilbert Koné Kafana a salué l’importante délégation pour sa démarche. « C’est la première fois que nous vivons ce genre d’évènement ici. J’ai l’habitude de voir des tiraillements sur le terrain par rapport aux choix des candidats. Votre démarche me plait », a souligné le député-maire de la commune de Yopougon. Et d’ajouter : « Quand on a un objectif commun, il faut avoir l’œil fixé sur cet objectif. Nous sommes trop habitués aux petites querelles et groupes qui se forment autour des responsables au sein du parti. Tout cela n’est pas constructif. Un responsable qui écoute ceux qui viennent lui raconter des choses ne peut pas construire. Ce qu’il vous a dit, je vous recommande de le suivre. Il ne sert à rien de se vilipender », a-t-il affirmé. Dans la foulée, il a offert la somme de 30 millions de F Cfa pour aider à l’enrôlement des militants de la commune.

Isaac Kroman

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans POLITIQUE

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Côte d’Ivoire/Campagne du RHDP: vu le deuil, toutes les activités festives suspendues jusqu’au lundi

Suite au décès brutal du ministre Sidiki Diakité, le Rassemblement des Houphouetistes pour…