Accueil SPORT Mondial 2018 (Demi-finale) / France-Belgique: Les bleus prêts à aller en guerre

Mondial 2018 (Demi-finale) / France-Belgique: Les bleus prêts à aller en guerre

0
0
33

France-Belgique est l’une des grosses affiches des demi-finales de la Coupe du monde. Mardi, les bleus de Didier Deschamps sont prêts remporter une autre bataille face aux voisins belges.

La France poursuit tout doucement son aventure en Russie. Après avoir surmonté de nombreux obstacles, mardi il faudra encore réussir une autre équation. Et cette fois elle ne se trouve pas loin des frontières. Il s’agit du voisin belge qu’il faudra absolument battre pour continuer à entretenir le rêve de souler un autre trophée après la remarquable épopée de 98. Pour être prêts, la bande de jeune de Deschamps sont prêts. Certains l’ont fait savoir dimanche en conférence de presse. Tel qu’Olivier Giroud. « Ma meilleure période en Bleus ? C’est possible. J’ai passé des bons et des mauvais moments et j’arrive à l’âge de la maturité. J’ai de l’expérience, je sais gérer certaines situations. Je me sens bien dans ce jeune groupe. J’ai l’impression d’être une sorte de grand frère et je donnerai tout pour cette équipe. C’est une fierté d’être ici, que ce soit légitime ou pas. J’ai envie d’accompagner cette jeune génération le plus loin possible et je m’y attache beaucoup ». Comme Giroud, Pavard ne manque pas de détermination. Il est prêt à peser de tout son poids pour aider l’équipe à atteindre la finale et la remporter. « Ça fait toujours plaisir, on m’en parle. J’espère qu’on va arriver aux 31 matches. Ce sont des stats qui font plaisir. Je joue pour disputer ce genre de compétition, ce genre de matches. Et j’espère que jusqu’à 31 on sera toujours invaincus. Et qu’on soulèvera cette coupe », espère le joueur français.

France-Thierry Henry : des retrouvailles qui gênent

Sur le banc belge, il y a une couleur française. Qui va certainement gêner dans les deux camps. La France va retrouver Thierry Henry en tant qu’entraineur adjoint des diables rouges. Ce sera certes chaleureux mais aussi embarrassant. On en parle d’ailleurs chez les bleus. « Ça fait bizarre d’avoir Thierry Henry contre nous. C’est une légende vivante du football français. C’est le meilleur buteur. J’aurais préféré qu’il soit avec nous et qu’il me les donne mais en tout cas, il ne faut pas être jaloux. Ça ne me choque pas et c’est normal pour sa carrière d’entraineur », Olivier Giroud se sent mal mais va privilégier l’intérêt du football français. Dans tous les cas, le gros format France-Belgique va laisser des traces. De quels genres ? Difficile de le deviner.

Moïse N’Guessan avec FF

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans SPORT

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Côte d’Ivoire: arrêtés à la résidence de Bedié, 3 cadres du PDCI recouvrent la liberté

Après plusieurs jours passés à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (Maca), les Sé…