Accueil POLITIQUE Membre fondateur du RDR: Le doyen Hyacinthe Leroux est décédé, hier

Membre fondateur du RDR: Le doyen Hyacinthe Leroux est décédé, hier

0
0
769

Une figure clé de l’histoire politique de la Côte d’Ivoire de ces 25 dernières années vient de s’éteindre. L’ingénieur agronome à la retraite, Hyacinthe Leroux, membre fondateur du Rassemblement des républicains  a été rappelé hier, à Dieu dans une clinique à Cocody des suites d’une courte maladie.

Avec Djeni  Kobinan, Malan Jean, Amadou Soumharo, Hyacinthe Sarassoro, Pierre Badobré, Diakité Coty Souleïmane et Ayié Ayié Jean Pierre, Hyacinthe Leroux faisait partie de ces « huit courageux » qui ont porté sur les fonts baptismaux le RDR en 1994. Ainsi, après la disparition de Djeni Kobinan le 19 octobre 1998 et de Pierre Badobré le 25 février 2016, le doyen Hyacinthe Leroux porte à trois le nombre des  membres fondateurs du RDR qui ont quitté cette terre des hommes. Il est vrai que son parcours politique n’a pas été rectiligne, mais Hyacinthe Leroux a inscrit son nom dans le panthéon des hommes qui ont marqué la vie politique de la Côte d’Ivoire des années 1990 à travers sa contribution à la création du RDR qui est aujourd’hui un parti de premier plan sur  l’échiquier national. Malheureusement, peu sont ceux qui  ont une idée du parcours de cet homme politique originaire de l’Ouest de la Côte d’Ivoire.

Ingénieur agronome, diplômé de l’Ensa de Montpellier, Pédologue sorti de l’Orstom  (Office de la recherche scientifique et technique d’outre-mer), devenu Institut de recherches en développement (Ird), Hyacinthe Leroux était Docteur ès Sciences naturelles de l’Université d’Abidjan. Il a  fait valoir ses droits à la retraite en décembre 1994, quelques mois seulement après la création du RDR. Selon les premières informations en notre possession, le doyen Leroux, âgé de plus de 80 ans respirait la grande forme jusqu’à ce lundi 23 juillet 2018 lorsqu’il fut pris par un malaise respiratoire vers 15H. Transporté d’urgence dans une clinique médicale dans les encablures de l’école de gendarmerie de Cocody, Hyacinthe Leroux a fini par rendre l’âme.

Sur le plan politique,  à la création du RDR, il était secrétaire général adjoint auprès de Djéni Kobinan chargé des relations avec les autres partis et les organisations syndicales. Mais comme dans tout parcours politique, il finit par avoir des brouilles avec le RDR et prit ses distances vis-à-vis de ce parti. En 2007, il a claqué la porte de la case et a rejoint le Front populaire ivoirien  et était adjoint à Bernard Blin Dadié au sein du CNRD. Avec cette disparition, c’est une icône politique que la Côte d’Ivoire vient de perdre. La rédaction de L’Expression présente ses condoléances à la famille de l’illustre disparu.

 

Kra Bernard

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans POLITIQUE

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Amaigri, Bohiri Michel révèle à ses fans le mal qui le ronge

La photo de Michel Bohiri, quelque peu amaigri, aux côtés d’Akissi Delta, pendant le…