Accueil POLITIQUE Médiature de la République: Adama Toungara a prêté serment, hier

Médiature de la République: Adama Toungara a prêté serment, hier

0
0
89

Adama Toungara a prêté serment hier devant le Conseil constitutionnel à la présidence de la République au Plateau. Une prestation de serment qui consacre sa prise de fonction en qualité de Médiateur de la République.

« Je m’engage à bien et fidèlement remplir ma fonction, à l’exercer en toute indépendance et en toute impartialité dans le respect de la Constitution et à garder le secret des délibérations même après la cessation de mes fonctions ». C’est par cette formule consacrée qu’Adama Toungara a prêté serment devant le Conseil constitutionnel. Ce, au cours d’une audience solennelle de l’institution à la salle des Pas perdus au palais de la présidence de la République au Plateau, en présence du chef de l’Etat, Alassane Ouattara. Cette prestation de serment consacre ainsi sa prise de fonction en qualité de Médiateur de la République après sa nomination le 04 avril dernier.

Il succède à N’Golo Coulibaly. Il aura la lourde charge de régler par la médiation, sans préjudice des compétences reconnues par les lois et règlements aux autres institutions et structures de l’Etat, les différends de toute nature opposant aussi bien l’administration publique aux administrés, les communautés entre elles ou à des tiers et à des personnes physiques, morales aux communautés. Aussi œuvrera-t-il à la réconciliation nationale en s’autosaisissant par moment s’il estime qu’une personne ou groupe de personnes aurait été lésé et sera susceptible de l’être. Des charges que l’ex-ministre du Pétrole, Adama Toungara ne devrait pas avoir du mal à remplir. En témoigne, son parcours professionnel et politique. Il aura occupé entre autres les postes de directeur général de société, de membre de plusieurs gouvernements, de conseiller spécial du président de la République et maire d’Abobo.

« L’expertise que vous en avez tirée vous sera d’un précieux apport dans la conduite de la nouvelle charge. (…) Il est donc aisé de comprendre que vous possédez le substrat nécessaire à l’exercice de vos nouvelles fonctions », a lancé Koné Mamadou au Médiateur. Et d’ajouter « votre pondération et votre capacité d’écoute seront vos meilleurs alliés afin de faire de vous un artisan de paix, car ne l’oublions pas, votre mission est d’assurer aux côtés de la Justice et de l’administration, la concorde et la cohésion au sein des populations ». Dans tous les cas, a-t-il rassuré, le Conseil constitutionnel demeure persuadé que le serment que vous venez prêter vous aidera à accomplir votre fonction au mieux de vos capacités.

« Vous avez la confiance du président de la République, la protection de la loi, l’expérience nécessaire, la sagesse et la pondération requise. Vous avez donc le profil du parfait médiateur. Celui qui peut répondre aux attentes légitimes d’équité et à l’espérance de bonheur qui anime les Ivoiriens, a dit le président Koné Mamadou. Avant de réitérer la volonté de l’institution qu’il dirige de collaborer avec le Médiateur de la République dans l’exercice de ses nouvelles fonctions. Des conseils et des soutiens que le Médiateur compte bien prendre en compte. Adama Toungara dit vouloir mettre en place une médiation « plus dynamique et proactive » pour asseoir les bases d’une paix solide en Côte d’Ivoire. Avant de remercier le président de la République, Alassane Ouattara pour la « confiance placée en lui ».

Philippe Nado

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans POLITIQUE

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Bagoué/Présidentielle 2020: Bruno Koné ratisse large pour le Rhdp

La campagne présidentielle bat son plein dans la région de la Bagoué. La coordination régi…