Accueil LE COURRIER DES REGIONS Méagui/Une opération de bancarisation des femmes rurales lancée

Méagui/Une opération de bancarisation des femmes rurales lancée

0
0
38

L’Ong Care Côte d’Ivoire a lancé le samedi 19 octobre 2019  à Méagui, une opération de bancarisation des membres des groupements des  Associations villageoises d’épargnes et de crédits (Avec) en vue de contribuer à l’inclusion financière des femmes rurales des communautés  productrices de cacao. Cette campagne entre dans le cadre de la célébration de la journée internationale de la femme  rurale en présence du chef de cabinet du ministre de la famille, de la femme et de l’enfant. Selon Traoré Mamadou, représentant du directeur pays de l’Ong Care, l’objectif de l’opération est d’aider les femmes des communautés productrices de cacao membres des « Avec » à sécuriser leurs revenus afin de leur permettre de de bénéficier de crédits importants pour développer des activités génératrices de de revenus. « Care a développé son approche de inclusion financière qui consiste à lier les Avec à des institutions financières et des téléphones mobiles partenaires pour sécuriser l’épargne et bénéficier des crédits importants pour entreprendre des activités et aider leurs maris à entretenir les champs de cacao. C’est pourquoi nous célébrons cette journée sous le thème : ‘’Bancarisation, clé de l’autonomisation de la femme de la femme et l’épanouissement de la famille’’ », a-t-il indiqué. Sur les 8000 Avec que compte Care Côte d’ivoire à travers le pays, 416 sont impliquées dans le projet Woman for Change (W4C) en rapport avec la cacaoculture dont 97 à Méagui. Ces 97 structures mobilisent  plus de 48.835. 500 de Fcfa dans leurs comptes. Mahan Géneviève a salué cette initiative de l’Ong Care qui va permettre de développer leurs activités génératrices de revenus en ayant accès aux crédits. Le Pr Assane Thiam, chef de cabinet du ministre de la Famille, de la Femme et de l’Enfant a quant à lui salué l’engagement de l’Ong Care pour son soutien à l’autonomisation de la femme. Pour lui, les « Avec » sont une voie privilégiée pour la conduite des populations vulnérables vers la bancarisation ; l’opération favorisera les opportunités et les accompagnements les plus adéquats afin de développer les activités génératrices des revenus chez les femmes du département de Méagui pour tendre vers des petites et moyennes entreprises. « Donner les moyens d’autonomisation à une femme, c’est assurer l’épanouissement d’une famille », a-t-il encouragé en invitant les femmes rurales à saisir cette occasion.

Méité Yacouba. Correspondant régional

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans LE COURRIER DES REGIONS

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Communiqué du gouvernement relatif aux événements survenus dans la circonscription de Dabou

Le 20 septembre 2020, des responsables de partis et groupements politiques de l’opposition…