Accueil SOCIÉTÉ Lutte contre les Violences à l’égard des Femmes et des Enfants: Bakayoko Ly Ramata célèbre la campagne les « 16 Jours d’activismes »

Lutte contre les Violences à l’égard des Femmes et des Enfants: Bakayoko Ly Ramata célèbre la campagne les « 16 Jours d’activismes »

0
0
154

Lancée le 25 novembre 2018, la campagne les « 16 jours d’activismes » contre la violence faite aux femmes et aux enfants, s’achève ce lundi 10 décembre. Dans le cadre de ces commémorations, la ministre de la femme, de la famille et de l’enfant, Bakayoko Ly Ramata a procédé à la célébration officielle de ces journées C’était ce jeudi 6 décembre, à l’esplanade de l’hôtel de ville du district d’Abidjan.

A l’occasion, elle a rappelé que les mécanismes de protection en faveur de la lutte contre les violences basées sur le genre (VBG) ont été renforcés à travers l’adoption en 2014, de la stratégie Nationale de lutte contre les violences et l’installation de 55 plateformes de lutte contre les VBG. En outre, la ministre a aussi fait noter que l’existence de deux lois , notamment, l’une portant interdiction de la pratiques des Mutilations Génitales Féminines et l’autre réprimant les unions précoces forcées ont permis de faire un bond dans la lutte.

Toutefois, Bakayoko Ramata Ly a signalé a toute fin utile que cette commémoration constitue une opportunité pour attirer l’attention des communautés sur la nécessité de traiter la question des violences faites aux femmes et aux filles , afin d’assurer la promotion de leur droit et leur sécurité.

« Il s’agit d’une campagne de sensibilisation de masse, de projections de films, d’actions de communication , de plaidoyer, ainsi que des discussions thématiques présentant les résultats, les progrès et les défis, en matière de violences faites aux femmes et aux filles», a-t-elle précisé. Un peu plutôt, Antonia Ngabala Sodonon, la représentante de l’ONU-Femme en Côte d’Ivoire, a indiqué que l’ampleur réelle des violences faites aux femmes et aux enfants ne sont pas connus du fait du silence  des victimes à cause  des représailles. Pour rappel, le thème international retenu pour cette 28è édition de cette campagne est « Orangez le monde : Ecoutez-moi aussi».

Quand, le ministère a choisi le thème suivant « violences exercées sur les enfants : Agissons ensemble et maintenant pour y mettre fin», pour la campagne en Côte d’Ivoire.

 

J.E.K

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans SOCIÉTÉ

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Les ministres africains de la santé appellent à une plus grande vigilance dans la lutte contre la COVID-19

 Les ministres africains de la santé réunis cette semaine pour la reprise de la session vi…