Accueil POLITIQUE Lôh-Djiboua/ Amédé Koffi Kouakou aux jeunes: “Nous n’allons pas brûler notre pays pour Affi, Soro et Bédié”

Lôh-Djiboua/ Amédé Koffi Kouakou aux jeunes: “Nous n’allons pas brûler notre pays pour Affi, Soro et Bédié”

0
0
127

Le directeur de régional de campagne, Amédé Koffi Kouakou ne lâche pas  pied.

Le mercredi 28 octobre 2020, il était dans les villages d’Iroporia, de Diankro, d’Ahouanou, de Ble, de Gnaman, de Grobiassoume et d’Ogoudou.

Dans ces localités,  le maire de Divo a lancé un message de paix et de prise de conscience aux populations qui, dans son ensemble souhaitent des meilleures conditions de vie.

Face aux différentes doléances dressées, le ministre leur a fait savoir que tout cela n’est possible que lorsque le pays est en paix.

” Nous voulons la paix et non la guerre. Vos doléances ne pourront être satisfaites que dans un climat de paix. N’ayez pas peur, sortez et allez voter le candidat du Rhdp”, a-t-il déclaré.

Au regard des nombreuses actions de développement posées dans le Lôh-djiboua, le Drc-Rhdp, leur a indiqué que cette élection dans leur zone n’est pas une question de parti politique. Pour lui, pour que Divo et ses localités continuent de se développer, toutes les populations dévront voter pour Alassane Ouattara.

” Si Alassane Ouattara est là vous aurez votre fils à ses côtés pour vous apporter le développement. Vous voyez la transformation que Divo subie? “, a-t-il déclaré.

Il n’a pas manqué de dénoncer l’attitude de l’opposition qui invite à l’affrontement. Pour lui, on fait la politique pour apporter le bonheur aux populations et non le malheur.

” Ce n’est pas pour Guillaume Soro, Henri Konan Bédié et Affi N’guessan que nous allons brûler notre pays”, a-t-il rappelé. Accusé d’avoir convoyé des enfants en conflit avec la loi ( microbes) pour agresser les populations, Amédé Koffi Kouakou s’est inscrit en faut.

” Je ne peux envoyer des gens s’attaquer à mes parents”, a-t-il mis au point.

Le directeur de campagne d’Ogoudou, Badra Konaté a rassuré le ministre de la volonté des populations de faire un coup KO au soir du 31 octobre 2020. Pour ce jeudi, dernier jour de campagne, le ministre a consacré cette journée à la ville de Divo. Pour la circonstance, ce sont les quartiers dits opposés au Rhdp qui ont été visités dont Bada et Boudoukou. Dans ces deux sous-quartiers, les jeunes ont présenté toute leurs excuses pour avoir été au centre des derniers événements qui ont occasionné plusieurs morts.

” Monsieur le ministre, toute la jeunesse de Bada se joint à moi pour vous présenter toutes nos excuses pour ce qui s’est passé ici, à Divo. Comprenez monsieur le ministre, qu’ici il y a deux tendances Fpi ici. Et dans ces deux tendances des individus manipulent les jeunes, juste parce qu’il n’ont pas d’emploi. Il leur faut du boulot pour résister à la manipulation” a exhorté, le président des jeune Roger Pany.

Les jeunes ont promis un climat de quiétude pour cette élection. Outre Bada et Boudoukou, le Drc-Rhdp est allé rendre visite à la communauté wê de Divo en leur apportant le même message.

Lassina Fofana, envoyé spécial

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans POLITIQUE

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Côte d’Ivoire/covid 19: 31 nouveaux cas enregistrés ce jeudi

Le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique a enregistré le jeudi 26 novembre 2020, …