Accueil POLITIQUE Koun-Fao/Journée d’hommage à Bédié : Pourquoi  les élus et cadres de la région ont boudé la cérémonie

Koun-Fao/Journée d’hommage à Bédié : Pourquoi  les élus et cadres de la région ont boudé la cérémonie

0
0
63

C’est une cérémonie qui s’est limitée au simple effet d’annonce. La grande journée d’hommage au président Henri Konan Bédié annoncée depuis plusieurs semaines par la ligue des irréductibles du PDCI RDA, avec à leur tête, le Secrétaire exécutif Maurice Kacou Guikahué  a été un échec. Et pourtant, l’initiative était bonne parce que la personne concernée par la cérémonie mérite amplement d’être célébrée. Mais se servant du nom du Bédié et du PDCI pour un agenda dont eux seuls connaissent les tenants et  les aboutissants par rapport à 2020, le Secrétaire Maurice Kacou Guikahué et ses lieutenants ont fini par dévoyer cette série de cérémonies d’hommage au point où plus personne ne veut associer son image à l’activité. En vérité, le patron de l’exécutif du PDCI, après avoir jeté l’anathème sur les modérés, les  pro-RHDP et les pro-parti unifié du PDCI, a formé autour de lui un bloc de cadres  viscéralement réfractaires au parti unifié.

Cette coalition est pilotée par un trio : Guikahué-Billon et Bendjo. Ce sont ces derniers et leurs hommes qui font actuellement  la pluie et le beau temps au PDCI. Ainsi, donc après Yamoussoukro le 10 mars dernier où ils ont ouvertement déclaré la guerre au parti unifié, rendez-vous a été pris ce samedi 5 mai 2018 à Koun-Fao pour passer à une autre étape de cette guerre.  D’abord, le choix de la localité n’est pas fortuit. C’est le fief du ministre Kobenan Kouassi Adjoumani, fervent défenseur du RHDP et première cible des irréductibles. De plus, la mairie de Koun-Fao est dirigée par Oulayes François, irréductible parmi les irréductibles du PDCI RDA qui fut d’ailleurs le directeur de campagne du soldat perdu KKB à la présidentielle de 2015 contre le candidat unique du RHDP.  Comme l’activité concerne Bédié, Guikahué et ses hommes se disent que Adjoumani  n’aura pas d’autre choix que de s’associer à l’activité au risque de se griller politiquement.

Mais l’évolution des choses dans l’arène politique va déjouer les plans des ultras. Ce même 5 mai 2018 marque la tenue du congrès extraordinaire du RDR. En tant qu’allié, le PDCI se doit d’être présent à ce congrès. Et selon les informations en notre possession, le ministre Siandou Fofana, fils de la région et parrain de cette cérémonie et les déléguées départementaux du PDCI ont demandé le report de la cérémonie pour plusieurs raisons. Le Président Bédié aurait même été saisi et a sagement demandé aux deux parties de s’accorder pour trouver la meilleure formule.  Mais, cette requête a été sèchement rejetée par Guikahué qui a tenu à organiser cette cérémonie contre et envers tous. Advienne que pourra. Mais le résultat est là. Malgré le rang qu’il occupe dans le parti, le Secrétaire exécutif, selon nos sources, n’a pu mobiliser  que deux vice-présidents et deux membres du Secrétariat exécutif  sur la quarantaine attendue. Pire, les figures emblématiques du PDCI de la région du Gontougo, à commencer par les ministres Adjoumani et Siandou Fofana ont tourné le dos à cette cérémonie.

Idem pour le ministre Abinan Kouakou Pascal, leur collègue de la région voisine du Djuablin qui est toujours présent aux grandes activités du PDCI du Gontougo. Et comme si cela ne suffisait pas, sur les trois délégués départementaux, deux ont boudé la cérémonie. Seul Sonan Jean François de Kouassi Datékro a tenté de sauver la face de Guikahué. Les deux autres que sont Dr Kouakou Jean Marie et Dr Soumaïla Bredoumy ont vaqué tranquillement à leurs occupations à Abidjan.  C’est donc dans ce contexte que Guikahué a organisé « sa cérémonie d’hommage » à Bédié à Koun-Fao sans ceux qui gèrent son parti dans cette partie du pays. Pendant ce temps, le congrès extraordinaire du RDR a adoubé le projet de création du parti unifié….en présence d’une délégation de haut niveau du PDCI RDA composée de présidents d’institutions, de ministres, d’élus et de cadres, tous issus du PDCI.

Kra Bernard

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par KALOU
Voir Plus dans POLITIQUE

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Le Botswana décriminalise l’homosexualité

C’était une décision très attendue : la Haute Cour du Botswana a ordonné l’abr…