Accueil POLITIQUE Koumassi: Cissé Bacongo installé officiellement à la mairie

Koumassi: Cissé Bacongo installé officiellement à la mairie

0
0
471

Un public très nombreux a investi, mercredi en mi-journée, la Mairie de Koumassi (sud d’Abidjan), en pleine rénovation pour assister à l’investiture du nouveau maire de la commune Cissé Ibrahim Bacongo.

C’est le Préfet d’Abidjan, Vincent Toh Bi Irié qui a supervisé les élections. Seul candidat a ce poste, Cissé Ibrahim Bacongo a été proclamé Maire avec 43 voix et deux (2) bulletins blancs, sous des applaudissements très chaleureux.

Le ministre a, ensuite, proposé d’élire six adjoints au maire. Tous ont été élus par les conseillers. Il s’agit de Balley Narcisse (1er adjoint) , Djiré Fatoumata (2e adjoint), Sidibé Yacouba (3e adjoint), Traoré Salimata (4e adjoint), Seri Gba (5e adjoint), Mabé Jean Claude (6e adjoint).

Après l’étape de l’élection, le Préfet d’Abidjan Vincent Toh Bi a invité le nouveau maire à continuer le travail d’unité dans sa cité.  « Les élections sont terminées, vous n’êtes plus le représentant d’un parti politique en tant que responsable administratif. Vous êtes le repère de la commune (…) Nous vous demandons donc de continuer le travail d’unité comme l’a voulu le président de la république pour que Koumassi soit un modèle de brassage, de mixité et de paix », a indiqué le préfet.

Il a aussi conseillé au ministre de porter à un niveau supérieur le développement dans sa commune pour le bonheur de ses populations.  « Nous vous demandons de favoriser toutes les initiatives de développement. Il y a les problèmes d’infrastructures que nous connaissons. Il y a des problèmes d’éducation, il y a le problème de l’emploi des jeunes, il y a le problème de la sécurité. Nous vous demandons de contribuer, de participer. Ayant beaucoup de leviers dans la république, tous ces problèmes que j’ai cités, peuvent trouver solution par votre entremise. Nous vous demandons donc de porter à un niveau supérieur le développement de la commune de Koumassi pour le bonheur de nos populations et pour que vous y arriviez », a indiqué Vincent Toh Bi.

Le Maire Cissé Bacongo a assuré en retour que les conseils du préfet ne sont  pas tombés dans les oreilles d’un sourd.  «Je ferai tout pour que la paix règne à Koumassi pour que la sécurité règne à Koumassi, pour que tous les problèmes que nous avons connu et que nous continuons de connaitre trouvent une solution durable », a-t-il promis.

S’agissant du développement de la commune, M. Bacongo a fait savoir qu’il veut « juste apporter un peu de sourire » à la population de Koumassi, en faisant en sorte que le problème de voirie, de salubrité, de chômage etc… trouve une solution.

« Je veux donner de la fierté à Koumassi », a-t-il martelé, promettant qu’il ne vient pas à la maire pour faire une chasse aux sorcières.

A  noter que le nouveau maire de Koumassi, a conduit la liste du Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP) aux élections municipales du 13 octobre dernier. Cette liste a remporté les élections avec 49,17% des voix.

 

 

Fulbert YAO

 

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans POLITIQUE

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Communiqué/Présidentielle: La POECI envoie 250 observateurs sur l’ensemble du territoire

La POECI comme par le passé, a suivi le processus électoral depuis les reformes électorale…