Accueil INTERNATIONAL ASIE Interview/ SEM Wan Li : « Comment la Chine a réussi à briser la chaîne de transmission du Coronavirus »

Interview/ SEM Wan Li : « Comment la Chine a réussi à briser la chaîne de transmission du Coronavirus »

0
0
80

Dans une interview avec la Radio Côte d’Ivoire, Wan Li, ambassadeur de Chine en Côte d’Ivoire, a fait le point sur des sujets liés à la lutte contre la pandémie de Covid-19, comme les expériences chinoises de prévention et de contrôle, et la coopération sino-ivoirienne contre la pandémie.

Le Covid-19 qui a débuté à Wuhan en Chine touche aujourd’hui tous les continents, plusieurs pays avec des milliers de morts. Les derniers chiffres montrent un recul de l’épidémie en Chine où le pic du Covid-19 serait déjà passé. Comment la Chine a-t-elle réussi à inverser la tendance ?

Avant de vous répondre la question, je voudrais tirer un fait au clair. La pandémie de Covid-19 est un grand défi, tant pour la Chine que pour toute la communauté internationale. La Chine est le premier pays à y faire face, mais cela ne signifie pas que l’épidémie soit à l’origine de la Chine. La cherche de l’origine du virus est une question de science qui demande beaucoup de rigueur. Nous devons écouter les avis professionnels des scientifiques. L’Organisation mondiale de la santé (Oms) demande de ne pas associer un virus à un certain pays ou à une certaine région, même si on peut définir l’origine du virus. Par exemple, la grippe qui a durement frappé les Etats-Unis en 2009 n’a pas été appelée la grippe américaine, mais plutôt la grippe A H1N1. Revenons à nos moutons. Sous la direction de SEM le Président XI Jinping, la situation actuelle de la lutte contre la pandémie Covid-19 en Chine ne cesse de s’améliorer. Jusqu’au 25 mars, parmi les 81. 285 cas confirmés signalés, 74.051 cas ont été rétablis. Le 25 mars, 67 nouveaux cas confirmés ont été signalés, ils étaient tous importés de l’étranger. Le plus grand risque auquel fait face la Chine actuellement vient des cas confirmés importés. Il est aussi à noter que le 25 mars, la province du Hubei a commencé à rouvrir ses portes et à lever les restrictions aux déplacements, sauf le chef-lieu de la province, Wuhan, qui va voir son confinement levé le 8 avril.
La Chine a acquis beaucoup d’expériences dans sa lutte contre la propagation de l’épidémie. Aujourd’hui, je voudrais partager avec vous deux points en particulier. Premier point, le principe de précocité concernant le dépistage, le signalement, la quarantaine et le traitement. Le gouvernement ivoirien met en exécution aussi des mesures similaires, et c’est très important. Deuxième point, la discipline. Plusieurs villes chinoises se mettent au confinement ; 1,4 milliard de Chinois ont répondu à l’appel du gouvernement et fait preuve de discipline. Au Hubei, les populations ont fait de grands sacrifices en restant chez eux sans sortir pendant deux mois, et c’est ainsi que l’on a pu briser les chaînes de transmission de l’épidémie. J’ai bien noté que le président de la République SEM, Alassane Ouattara a aussi appelé, dans son message à la Nation le 23 mars dernier, chaque habitant de la Côte d’Ivoire à la responsabilité et à la discipline en appliquant les mesures de prévention établies par le gouvernement. Faisant suite à cet appel, l’Ambassade de Chine en Côte d’Ivoire a demandé à tous les ressortissants chinois en Côte d’Ivoire de respecter strictement toutes les mesures de prévention. Je crois bien que sous la direction avisée du Président de la République, le peuple ivoirien pourra surmonter toutes les difficultés en faisant preuve d’union et de solidarité, et finalement vaincre la pandémie. Yako, la Côte d’Ivoire !

En cette période d’anxiété accrue, le secrétaire général de l’Onu, Antonio Guterres a appelé à éviter la stigmatisation et la discrimination et à rester solidaires et compatissants. La Chine, dans un élan de solidarité est auprès de certains pays touchés par le coronavirus pour leur apporter assistance.Que fait la Chine pour aider la Côte d’Ivoire à faire face à cette crise sanitaire ?

La Chine et la Côte d’Ivoire sont de bons amis, de bons frères et de bons partenaires. Au moment le plus difficile de notre lutte contre l’épidémie, la Côte d’Ivoire, allant des hautes autorités à la population ordinaire, a accordé à la Chine un appui moral précieux et des soutiens financiers importants. Nous les tenons au cœur et vous en remercions sincèrement. Aujourd’hui, nous voyons des cas confirmés signalés en Côte d’Ivoire et nous entendons, dans un esprit de sympathie, soutenir nos amis ivoiriens dans la mesure de nos capacités. L’Ambassade de Chine a offert 1500 masques à l’Institut nationale de l’hygiène publique (Inhp). Le premier lot de don du gouvernement chinois au gouvernement ivoirien sera bientôt livré en Côte d’Ivoire. En outre, des entrepreneurs chinois se mobilisent aussi. Le fondateur du groupe Alibaba, M. Jack Ma, a offert, à travers sa fondation, 100 mille masques, 20 mille kits de détection du coronavirus, ainsi que des combinaisons de protection et des masques de protection des yeux à chaque pays africain. Ces dons importants arriveront à Abidjan ce dimanche (NDLR : 29 mars 2020). De plus, des ressortissants et des entreprises chinois présents en Côte d’Ivoire travaillent à obtenir des matériels médicaux pour aider nos amis ivoiriens.
L’amitié sino-ivoirienne résiste à l’épreuve de la pandémie et traduit l’essentiel de la communauté de destin Chine-Afrique. Je suis convaincu qu’une fois la pandémie vaincue, le partenariat d’amitié et de coopération entre la Chine et la Côte d’Ivoire s’en sortiront plus solide.

Depuis le début de la pandémie, plusieurs incidents racistes à l’encontre de personnes d’origine asiatique notamment des Chinois ont été recensés à travers le monde. Ces personnes sont victimes de propos stigmatisants et d’actes discriminants, voire même d’agression. Qu’en est-il de la situation des Chinois vivants en Côte d’Ivoire ?

Nous avons noté des propos et comportement de stigmatisation liés à la pandémie de Covid-19 à l’encontre de la Chine et des ressortissants chinois. Depuis un certain moment et dans des localités ivoiriennes, certains ont prétendu que des Chinois introduisent le nouveau coronavirus en Côte d’Ivoire, d’autres ont appelé ce coronavirus « virus chinois ». Des ressortissants chinois pensent que tels propos et comportement sont erronés et injustes, et ils ont des inquiétudes sur leur sécurité. Le nouveau coronavirus est un virus, les accusations mensongères et la stigmatisation sont aussi un virus dangereux. Les fake-news, les fausses informations et la pseudo-science ne contribuent jamais à la résolution du problème. Seule une coopération étroite et dans l’attitude de responsabilité peut nous aider à vaincre la pandémie de Covid-19.

Est-ce qu’il y a des ressortissants chinois touchés par le coronavirus ?

Jusqu’ici, je n’ai aucune information qu’un ressortissant chinois est touché par le Covid-19. Parmi les 61 voyageurs chinois qui ont été bloqués à l’aéroport Félix Houphouët-Boigny avant d’être conduits à l’Institut national de la jeunesse et des sports, personne n’a été testé positif. Par ailleurs, aucun cas confirmé importé en Côte d’Ivoire ne vient de la Chine. La Chine et la Côte d’Ivoire sont ensemble dans cette bataille contre la pandémie de Covid-19, et je suis convaincu que nous pourrons la convaincre.
Source : Radio Côte d’Ivoire.

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans ASIE

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Côte d’Ivoire/Législatives 2021: Adama Bictogo dépose la liste des candidats du RHDP à la CEI (vidéo)

Le Directeur Exécutif du RHDP le Ministre Adama BICTOGO, a déposé, dans l’après-midi…