Accueil LE COURRIER DES REGIONS  Infas Daloa:  Plus de 344 infirmiers et sages-femmes  sur le terrain

 Infas Daloa:  Plus de 344 infirmiers et sages-femmes  sur le terrain

0
0
111
Trois cent quarante-quatre stagiaires de la septième promotion sortante de l’antenne de l’Institut national de formation de Santé (Infas)  de Daloa ont prêté serment samedi dernier, pour affirmer leur engagement à embrasser une carrière professionnel exemplaire.
Les étudiants de cette promotion baptisée « Amadou Gon Coulibaly » du nom du parrain ont été exhortés par les autorités, notamment par le préfet de Région représentant le ministre de la Santé à faire preuve d’intégrité, de civisme, de dévouement, de persévérance et surtout le don de soi dans la mesure où sauver la vie selon le préfet demande beaucoup de sacrifices et d’abnégations dans le travail.
« Nous attendons beaucoup aux étudiants pour redorer le blason du personnel de santé dans nos hôpitaux et dans les centres de santé. Les sages-femmes n’ont pas bon témoignage auprès des populations, on a souvent rabroué les sage femmes d’être pas sages à leur comportement donc nous demandons au responsable des sages-femmes d’accentuer la formation civique sur ce plan. De façon qu’elle soit des modèles pour notre population. Et surtout  ressembler à leur parrain Amadou Gon Coulibaly », a dit Bako Digbé Privat.
Représentant le parrain Amadou Gon Coulibaly, le sénateur Touré Lacina a exhorté les étudiants à être des modèles comme leur parrain qui selon lui, est un bâtisseur eu égard des différentes réalisations dans la santé.
Outre la prestation de serment des étudiants de 3e année, ceux de la première année ont eu droit à la cérémonie de port de blouse consacrant désormais leur entrée dans l’antichambre du corps paramédical, avec l’exigence des vertus qui régissent ce corps.
Les plus méritants ont été également récompensés dans le cadre de cette double cérémonie de prestation de serment et de port de blouse. Au-delà de l’aspect festif, Mme Djéoué  Antoinette responsable de l’antenne a relevé certaines difficultés auxquelles sont confrontés les étudiants.
Il s’agit entre autres du manque de cadre adéquat pour abriter leur structure en termes d’amphithéâtres. Sur cette question, l’émissaire de Aka Ouellé l’a rassuré que les dispositions sont est en train d’être prises pour doter cette structure d’équipement propre à elle.
Notons que ouvert depuis 2014, l’antenne Infas a formé à ce jour 750 étudiants dont 250 sages – femmes et 500 infirmiers.
Narcisse Touei Bi Correspondant Régional 
Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans LE COURRIER DES REGIONS

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Côte d’Ivoire/2020 : Bédié dévoile le projet de société du PDCI

Le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, opposition), Henri Konan Bédié …