Accueil ÉCONOMIE Gestion de l’Eau-assainissement pendant la pandémie COVID-19 en Afrique: des gouvernants locaux partagent leur expérience

Gestion de l’Eau-assainissement pendant la pandémie COVID-19 en Afrique: des gouvernants locaux partagent leur expérience

0
0
43

En prélude à la 85ème session de son Conseil Scientifique et Technique, l’Association Africaine de l’Eau a organisé ce jeudi un panel de discussion par visioconférence.

Le webinaire s’est déroulé autour du thème : «La gouvernance locale face aux défis des crises sanitaires et de l’intégrité pour l’eau et l’assainissement».

Il a été  animé par  :Tony Dubem ONYIA, Conseiller spécial du gouverneur pour les ressources en eau, Etat de Enugu du Nigéria;  Julianna GONDWE, Maire de Lilongwe au Malawi; Richard MFEUNGWANG, Maire de Douala 5è au Cameroun;  Nicolas DJIBO, Maire de la commune de Bouaké, en Côte d’Ivoire et l’Honorable Olive Namazzi, Ministre de la santé, des sports, de l’éducation et de l’environnement, KCCA en  Ouganda.

Les cinq panelistes ont partagé  leur expérience dans la gestion de la qualité de l’eau pendant la pandémie de la covid 19.  A cet effet, ils ont expliqué avoir procedé à «l’installation des citernes et point d’eau dans les communautés, qui n’ont pas accès à l’eau de robinet. L’installation de station de lavage des mains avec de l’eau, l’installation de services de toilette gratuitement ou la réhabilitation de système défaillant, la surveillance du service en approvisionnement en eau.»

En terme d’enseignements tirés pour gérer d’autres crises, ils ont cité la nécessité de renforcer les structures locales en charge, de mettre en place des comités de veilles, la sensibilisation continue sur les règles d’hygiène personnel et collective pour le changement de comportement, l’organisation régulière des campagnes d’assainissement de l’environnement et former à la gestion des catastrophes et surtout prioriser le système de santé.

Les panelistes ont aussi déploré de malversations financières, dans la gestion des chantiers d’accès à l’eau et à l’assainissement dans leurs territoires de gouvernance. Comme actions entreprises pour réprimander, les panelistes ont proposé des actions telles que la dénonciation des cas de corruption  à travers la mise en place de cellules intégrées qui bénéficient  de l’appui de la société civile, mais avant tout,  la mise en place d’une politique de changement des mentalités dès la base.

En ce qui concerne leurs attentes pour la participation au forum mondial de l’eau en 2022 à Dakar, les maires des différentes localités présentes à ce webinaire ont demandé à l’Association Africaine de l’Eau, de mobiliser les moyens. Ils souhaitent aussi l’organisation des rencontres b to b , ainsi que la multiplication des rencontres préparatoires.

Fulbert YAO

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans ÉCONOMIE

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Côte d’Ivoire : Réponse du Rhdp à Olivier Faure, Premier secrétaire du parti socialiste français suite à son courrier à Yves le Drian

Le RHDP a pris connaissance, non sans surprise d’une correspondance adressée le 1er décemb…