Accueil INTERNATIONAL Gabon: « Ali Bongo va mieux », selon la présidence gabonaise

Gabon: « Ali Bongo va mieux », selon la présidence gabonaise

0
0
85

Le porte-parole de la présidence gabonaise a démenti dans un communiqué, la rumeur qui a annoncé la mort d’Ali Bongo Odimba qui est plutôt hospitalisé à Ryad en Arabie saoudite.

La présidence gabonaise a démenti ce dimanche 28 octobre 2018 la folle rumeur annonçant la mort du président Ali Bongo Odimba (ABO). C’est du moins ce qu’a laissé entendre un communiqué de presse signé par le porte-parole de la présidence, Ike Ngouoni Aila Oyouomi.

« La présidence de la République informe officiellement les Gabonaises et Gabonais de ce que Son Excellence, le Président de la République Ali Bongo Ondimba, a eu un malaise mercredi 24 octobre 2018 lors de son séjour à Riyad (Arabie Saoudite) où il prenait part au Davos du désert aux cotés de plusieurs hauts responsables du pays et de dirigeants du Moyen-Orient et d’Afrique », informe le porte-parole dans ce communiqué de presse.

Puis d’ajouter : « La présidence de la République appelle les Gabonaises et les Gabonais à redoubler de vigilance face à la propagation des fake news et autres fausses nouvelles qui abondent sur les réseaux sociaux et sur certains sites internet que l’on peine à qualifier d’informations », a ajouté Ike Ngouoni Aila Oyouomi. Durant ce week-end, des vidéos publiées sur la toile avaient annoncé la disparition du président Ali Bongo et du transfert de sa dépouille vers Londres en Angleterre.

« Les médecins qui l’ont consulté ont alors diagnostiqué une fatigue sévère due à une très forte activité ces derniers mois », a indiqué Ike Ngouoni Aïla Oyouomi, précisant que les médecins lui ont prescrit un « repos médical ». Malgré ce communiqué, des internautes soutiennent toujours que le président gabonais serait décédé.

 

Nomel Essis

 

 

 

 

 

 

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans INTERNATIONAL

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Déclaration/Fatou Bensouda (Procureure de la CPI) : « Il est urgent que justice soit faite au Soudan »

LA HAYE, Pays-Bas, 21 octobre 2020/ — Mesdames et messieurs, merci d’être venus aujourd’hu…