Accueil CULTURE Festival du ‘’Senang’’ :  Le peuple senoufo en fête

Festival du ‘’Senang’’ :  Le peuple senoufo en fête

1
0
70

L’aire Senoufo, qui part de la Côte d’Ivoire au Mali, en passant par le Burkina Faso et le Ghana regorgent de nombreuses potentialités culturelles.

Mais ce potentiel culturel est en proie à de nombreuses menaces de disparition. Le Festival culturel du Senang qui apparait comme une réponse au besoin de sauvegarde de la culture et du patrimoine culturel senoufo, et de sa valorisation, a ouvert ses portes depuis le 24 octobre à Korhogo.

Au menu de cette cinquième édition de ce festival, des prestations artistiques, expositions d’objets d’art et de produits de la pharmacopée traditionnelle.

Un village artisanal spécialement dédié à la médecine traditionnelle  a été installé   à la place ‘’Gbondala’’ de Korhogo.

Aussi, les habitants de la capitale du ‘’Poro’’  se retrouvent sur cette mythique place pour des soirées culturelles. Ce sont des prestations artistiques, des danses traditionnelles, des contes en langue locale senoufo qui meublent les spirées depuis le mardi dernier 24 octobre.

Ce festival culturel rentre ce soir dans une autre de ses phases.

Le  centre culturel ‘’Womiengnon’’ de la ville du Patriarche Gbon Coulibaly, accueille la phase du festival. Et ce, jusqu’au 2 novembre prochain.

Au menu des activités, on aura selon le commissaire General du Festival, Alexis Sekongo, des prestations d’artistes locaux, un concours de génie en herbe en langue senoufo.Par ailleurs au cours de cette deuxième, il est prévu trois conférences sur la culture et le patrimoine senoufo et des visites de sites touristiques.

Plusieurs initiatives pour soutenir la culture senoufo

C’est  également une tribune offerte aux autres communautés senoufo des pays voisins de s’exprimer. En cause, des troupes venus du Mali, du Burkina Faso et du Ghana, vont égailler le public du centre culturel de Korhogo

Sékongo Alexis justifie pour sa part le sens de cette initiative: « Pour nous, c’est créer un cadre de réflexion et de propositions de solution aux menaces relatives à la protection et à la conservation du patrimoine  culturel de l’aire senoufo.»

Coulibaly Adama (Stagiaire)

 

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans CULTURE

Un commentaire

  1. Saint Cyrille

    31 octobre 2019 à 12:17

    Cette initiative bon vent

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Contribution:Démocratie en Israël Vers un troisième tour aux législatives

La démocratie dynamique d’Israël pourrait mener le pays à la troisième élection législativ…