Accueil POLITIQUE Elections locales / Jeannot Ahoussou Kouadio (Pdt du Sénat) : « J’invite les candidats à privilégier le bon ton »

Elections locales / Jeannot Ahoussou Kouadio (Pdt du Sénat) : « J’invite les candidats à privilégier le bon ton »

0
0
116

Le président du Sénat, Jeannot Ahoussou a été célébré hier, par les élus locaux à la permanence à la Riviera Attoban.

Les retrouvailles d’hier, entre le président du Sénat, Jeannot Ahoussou Kouadio et les présidents de conseils régionaux à la permanence du Sénat à la Riviera Attoban étaient chaleureuses. Réunis au sein de l’Assemblée des régions et districts de Côte d’Ivoire (Ardci), les élus locaux ont tenu à rendre un hommage à l’un des leurs devenu aujourd’hui président du Sénat, à savoir Jeannot Ahoussou Kouadio. Et comme l’actualité oblige, l’ancien président de la région du Bélier porté à la tête de l’Institution a exhorté les élus à privilégier le bon ton pour les prochaines élections locales prévues en octobre. « Le mois d’octobre prochain sera marqué par l’organisation des élections locales. Je forme, des vœux de plein succès pour tous ceux qui se présenteront à ces prochaines échéances électorales afin que nous puissions achever les grands chantiers entrepris auprès du Président Alassane Ouattara en vue de faire de la Côte d’Ivoire un pays émergent à l’horizon 2020.  Dans ce contexte de joutes électorales, je voudrais inviter l’ensemble des candidats à privilégier le bon ton, la courtoisie, l’apaisement et la paix si chère au Président Alassane Ouattara et à son aîné le Président Henri Konan Bédié pour ne pas compromettre la stabilité de notre si cher pays », a-t-il exhorté. Le président du Sénat a par ailleurs, évoqué les difficultés rencontrées par les collectivités territoriales. Et pour mieux diagnostiquer et trouver des solutions durables, « Jak » comme on l’appelle affectueusement a annoncé pour bientôt l’organisation des assises des collectivités.

Ces assises devraient pouvoir apporter des réponses aux questions relatives au transfert des compétences et des ressources subséquentes tel que prévu par la nouvelle constitution ivoirienne en son article 174, la mise en place par l’Etat d’une subvention budgétaire pour les faîtières des collectivités dont l’Ardci, conformément à leur Statut d’associations d’utilité publique, la définition du Statut de l’élu local et du personnel territorial. Il a terminé en saluant la marque d’attention témoignée par tous les membres de l’Ardci qui ont effectué nombreux le déplacement. Bien avant l’intervention du président du Sénat, le président l’Ardci, le Ministre Aka Aouélé a au nom des membres félicité le président du Sénat pour sa brillante élection à la tête de l’Institution. Selon lui, ce plébiscite ne surprend guère car « tous ceux qui vous pratiquent font l’expérience d’une personnalité aux multiples qualités, humaines, intellectuelles et professionnelles ». Le Ministre Aka Aouélé a terminé en égrenant le chapelet de difficultés des collectivités dont les solutions seront certainement trouvées aux prochaines assises.

 

Moïse N’Guessan

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans POLITIQUE

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Réçu par la ministre Ly Ramata, Le Parlement des enfants  exprime sa gratitude au chef de l’Etat 

Au ministère de la Femme, de la Famille, et de l’Enfant, le parlement des enfants a exprim…