Accueil POLITIQUE Elections locales 2018: 5 morts et plusieurs blessés (gouvernement)

Elections locales 2018: 5 morts et plusieurs blessés (gouvernement)

0
0
59
Cinq personnes ont été tuées et plusieurs autres blessés suite aux élections locales tenues le 13 octobre, a indiqué mercredi 17 octobre, le porte-parole du gouvernement Sidi Touré, dans un bilan dressé, à l’issue du conseil des ministres.
« Nous avons malheureusement connu cinq décès à la suite de ces  élections (…) nous avons aussi connu des blessés», a indiqué le ministre de la communication et des médias, Sidi Touré, déplorant ces décès.
« Le ministre de l’intérieur, sur ce dossier, est en train de faire les différentes investigations afin de détenir les acteurs. Tous ceux qui seront pris dans le cadre de violation et trouble de l’ordre public  seront effectivement sanctionnés. Ceci ne peut pas rester impuni par respect pour ceux qui sont décédés et surtout par respect pour leurs différentes familles. Forcément, il y aura une suite à ces différents décès constatés», a-t-il assuré.
Relativement aux localités où les incidents ont été enregistrés, le ministre Sidi, a cité les villes abidjanaises de Koumassi et port-Bouët, mais aussi dans d’autres villes notamment à  Bingerville (sud)  Béoumi (centre), Daloa (centre-ouest), Yamoussoukro (centre), Lakota (sud-ouest), dikodougou (nord) , Séguéla  (nord), grand-Bassam (sud), Méagui (sud-ouest), Bondoukou (est), kasseré (nord), Divo (sud) et Guiglo (ouest).
Fulbert Y.
Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans POLITIQUE

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Yamoussoukro: Après quelques échauffourées: Retour au calme

Yamoussoukro était sous les feux des projecteurs, ce vendredi matin. En effet, très tôt,  …