Accueil POLITIQUE Election présidentielle apaisée: Le Wanep déploie 132 agents dans 11 localités  

Election présidentielle apaisée: Le Wanep déploie 132 agents dans 11 localités  

0
0
129

La section ivoirienne du Réseau ouest africain pour l’édification de la paix (Wanep) veut contribuer à la tenue de l’élection présidentielle du 31 octobre.

Depuis le lancement de la campagne présidentielle, cette Ong mène une campagne de sensibilisation à un scrutin apaisé dans 11 localités (Abobo, Yopougon, Korhogo, Ferkessedougou, Adzopé, Aboisso, Bangolo, Bondoukou, Daloa, Duekoué et Gagnoa) avec le déploiement de 132 agents. Cette campagne, animée par certaines organisations membres du Wanep-CI et certaines organisations membres de la Plateforme des organisations de la société civile pour des élections apaisées, crédibles et équitables en Côte d’Ivoire (Peace) mise en place par Wanep-CI, a pour but d’informer la population sur le mode opératoire du scrutin, de la sensibiliser à un vote massif dans un climat apaisé.

Elle s’inscrit dans deux projets intitulés : « La société civile engagée et mobilisée pour des élections pacifiques et crédibles en 2020 en CI » financé par Open Society Initiative for West Africa (Osiwa) et « Suivi, analyse et atténuation de la violence électorale » financé par l’Union Européenne.

Ces 2 projets dont l’objectif est de contribuer à la réduction de la violence électorale, sont mis en œuvre sur toute l’étendue du territoire national à travers plusieurs activités notamment le monitoring de la violence, les rencontres d’échanges communautaires. Il faut ajouter à cela des débats citoyens sur les questions d’actualité dont l’objectif est d’éclairer l’opinion publique sont organisés tous les mercredis à 15h à travers la page facebook de Wanep-CI. Parallèlement au déploiement de 132 agents de sensibilisation, des émissions en langue locales sont organiséesdans les radios locales ainsi que la diffusion de messages de sensibilisation en vue de toucher une plus grande frange de la population. Débuté le mercredi 14 octobre 2020, les premiers jours de la sensibilisation ont été marqués par des menaces à l’intégrité physique des agents de sensibilisation dans les localités d’Aboisso, Yopougon et Bangolo.

Nomel Essis

 

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans POLITIQUE

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Côte d’Ivoire/Deuil : la première dame rend un dernier hommage à Doumbès

Chers amis, Je voudrais rendre un dernier hommage à mon jeune frère Mamadou DOUMBIA dit Do…