Accueil SOCIÉTÉ Drame au Plateau: Une cadre de la santé tombe du 13e étage et meurt

Drame au Plateau: Une cadre de la santé tombe du 13e étage et meurt

0
0
223

Un drame a eu lieu hier, à la cité administrative au Plateau. Sandrine Vallée Polneau, cadre de la santé a trouvé la mort après une chute tragique du 13e étage de la Tour C.

C’est l’événement tragique qui secoue la ville d’Abidjan depuis hier. Sandrine Vallée Polneau est tombée du 13e étage de la Tour C de la cité administrative au Plateau. Le Pr agrégé en bio statistiques, pharmaceutiques et biologiques et cadre du ministère de la santé a perdu la vie à la suite de cette chute. Vêtue d’un jean’s et d’un tee-shirt, la pauvre dame s’est retrouvée à même le sol le corps sans vie. Une image insoutenable qui a même provoqué des cris et des pleurs au sein des badauds regroupés autour du corps. La mort brutale de cette cadre de la santé a créé l’émoi dans la cité des affaires où jusqu’à présent on s’interroge sur les circonstances réelles de sa chute tragique. Sur toutes les lèvres, c’est le sujet le plus commenté. Cas de suicide ou un meurtre ?  La question demeure sans réponse, dit moins pour l’instant.  Et selon des informations recueillies sur les lieux du drame, la défunte s’était pourtant présentée normalement à son poste comme c’est le cas chaque matin. Aucun signe de dépression ou encore de comportement suicidaire ne laissait transparaître.

Sandrine n’avait pas non plus la mine d’une mère déçue de la vie. Bien au contraire, elle paraissait normale selon les commentaires de certains habitués de la Tour C. Qu’est-ce qui s’est bien passé entretemps pour que Sandrine Vallée Polneau se défenestre pour se donner la mort ? A-t-elle été projetée ? Il est encore tôt pour donner les véritables circonstances du drame ou tirer des conclusions. La police scientifique appuyée par la police criminelle a ouvert une enquête. Les fins limiers vont exploiter les deux pistes (suicide et meurtre). Sur les réseaux sociaux les messages de compassion se multiplient. L’image de la chute brutale de Sandrine Vallée Polneau fait le tour des sites. Au sein de sa famille professionnelle, c’est la grande tristesse. En témoigne la déclaration lue hier, quelques heures après le triste événement par le Directeur général de la Santé, Dagnan Simplice. « Le mardi 3 juillet est un jour noir pour le ministère de la santé et de l’hygiène publique. Le décès tragique du Prof Vallée Sandrine épouse Polneau est une grosse perte pour le ministère de la santé et la Côte d’Ivoire. Mme la ministre de la santé et de l’hygiène publique, Raymonde Goudou Coffie présente toutes ses condoléances à la famille de la défunte, à la famille des enseignants de l’Université de Cocody et à toute la grande famille du système de la santé ivoirien, yako à son époux et à ses enfants ».

En attendant les conclusions de l’enquête, le mystère entoure la mort effroyable de cette mère de deux enfants. Sandrine Vallée Polneau a occupé le poste de chargée d’études à la direction générale de la santé. Après son accession au grade de Maître de conférence agrégée en Bio statistiques, elle a été promue chef de service du système sanitaire au Chu d’Angré. Elle est le 2e professeur agrégée en Bio Statistiques.

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans SOCIÉTÉ

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Côte d’Ivoire/Deuil : la première dame rend un dernier hommage à Doumbès

Chers amis, Je voudrais rendre un dernier hommage à mon jeune frère Mamadou DOUMBIA dit Do…