Accueil ÉCONOMIE Digitalisation des états financiers: Les experts comptables instruisent les operateurs économiques sur les avantages du Visa et du E-liasse

Digitalisation des états financiers: Les experts comptables instruisent les operateurs économiques sur les avantages du Visa et du E-liasse

0
0
133

A l’initiative de l’ordre des experts comptables de Côte d’Ivoire(OECCI), de la direction générale des impôts, du conseil national de la comptabilité, de La FIPME (fédération des petites et moyennes entreprises de Côte d’Ivoire) et de la fédération nationale des commerçants de Côte d’ivoire(FENACCI, les operateurs économiques ont été instruits ce jeudi 23 Aout à la salle Kodjo Ebouclé du palais de la culture à Abidjan-Treichville, sur la nécessité de renforcer la qualité de l’information financière en Côte d’Ivoire et dans l’espace Uemoa.

Selon l’expert comptables Bodoa Kaguembega, par ailleurs formateur lors de cette journée d’information et de sensibilisation, cela passe par l’adoption de la nouvelle application E-liasse et le visa des états financiers mis en place par les services des impôts et l’ordre des experts comptables de Côte d’Ivoire. En effet, a-t-il expliqué ces nouveaux dispositifs en plus de permettre aux acteurs économiques de gagner du temps donnent aussi aux autorités une information économiques fiables et de qualités.

Et d’ajouter, « ce nouvel dispositif(e-liasse) qui est en vigueur depuis le 31 Décembre 2017, est également valable dans tout l’espace Uemoa .De fait, désormais le dépôt de l’état financiers auprès des services des impôts devient numérique».

Pour le sous directeur au guichet unique financier de la DGI, Bessy Marthurin, l’application E-liasse, est un outil qui permet aux operateurs économiques d’améliorer la qualité des informations financières. Aussi, fait t-il remarquer le rôle de l’expert comptables dans ce mécanisme, qui est d’authentifier et de viabiliser les informations destinées à la DGI.

Quant au président de l’ordre des experts comptables de Côte d’Ivoire, il a donné l’assurance de la profession à accompagner l’ensemble des acteurs économique dans cette marche de formalisation de l’économie. C’est pourquoi l’OECCI s’est accordé à réduire le coût de leur prestation qui auparavant s’élevait à 100 000 l’heure à 60 000F l’année dans le cadre de l’obtention du Visa.

Satisfaits, les présidents des organisations professionnels et les faitières présentes à cette rencontre, à savoir Soumahourou Farikou de la Fenacci, le Dr Joseph Boguifo de le FIPPME  se sont engagés à mobiliser leurs pairs afin qu’ils puissent appliquer le visa des états financiers et le E-liasse.

Jean Eden Kouamé

 

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans ÉCONOMIE

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Présidentielle ivoirienne: 152 incidents enregistrés à la mi-journée, voici quelques uns

Au moins 152 incidents ont été recensés à la mi-journée sur l`ensemble du territoire ivoir…