Accueil ÉCONOMIE Dialogue public privé: Pierre Magne (CGECI) déplore qu’aucune réunion de concertation n’ait été tenue depuis mai 2018

Dialogue public privé: Pierre Magne (CGECI) déplore qu’aucune réunion de concertation n’ait été tenue depuis mai 2018

0
0
22

Le vice président de la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (Cgeci) Pierre Magne n’est pas content.

S’exprimant ce jeudi, lors du lancement de la 4e édition de la journée nationale de partenariat Etat secteur privé (JNP 2019), il a déploré qu’aucune rencontre statutaire du cadre de concertation n’ait été tenue depuis mai 2018 entre l’Etat et le privé, alors qu’il est prévu de tenir 3 à 4 réunions par an.

« Des efforts significatifs restent à faire pour parfaire le dialogue public privé. En effet, concernant les rencontres statutaires du cadre de concertation, on note que la seule réunion de l’année 2018 s’est tenue le lundi 23 mai de 16h27 à 17h45. Pour l’année 2019, nous n’avons enregistré aucune réunion de concertation,  alors qu’il est prévu de tenir 3 à 4 réunions par an et nous sommes déjà à la fin de l’année 2019. Ceci est plus que préjudiciable à l’atteinte de meilleures performances de l’économie ivoirienne, si tant est que le secteur privé en est le moteur en partenariat avec l’Etat », a déclaré  Pierre Magne.

En ce sens, il a saisi l’occasion pour rappeler quelques suggestions du secteur privé pour une meilleure performance de l’économie ivoirienne

« il s’agit de la mise en œuvre de la reforme fiscale consensuelle adoptée depuis 2015 et valider par le Premier ministre. Et le moment est vraiment propice à cet égard.  La poursuite de l’opération de création de zones industrielles à Abidjan et à l’intérieure du pays. L’édition de veille et des positions administratives claires et disponibles par la mise en place d’outils d’information et de pédagogie du contribuable.  La réduction de délai des marchés tel que prescrit par le code des marchés publics en passant de 90 jours à 60 jours. La révision des délais de paiement accordé aux PME surtout au secteur privé et La mise en place d’un système de performance de la gestion de la dette intérieure, ceci permettra au secteur privé et surtout au PME de mieux participer à économie et à sa croissance », a-t-il indiqué.

Fulbert YAO

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans ÉCONOMIE

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Côte d’Ivoire/2020 : Bédié dévoile le projet de société du PDCI

Le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, opposition), Henri Konan Bédié …