Accueil ÉCONOMIE Développement communautaire en Côte d’Ivoire : Le PNDC s’imprègne des potentialités de l’ANADER

Développement communautaire en Côte d’Ivoire : Le PNDC s’imprègne des potentialités de l’ANADER

0
0
40

Après l’entreprise Ivoirienne de Technologie Tropicale (I2T) et le Centre National de Recherche Agronomique(CNRA), une délégation du Programme National de Développement (PNDC), conduite par son Directeur Coordonnateur,  Dr Moussa Diabaté s’est rendue le mardi 2 juillet dernier, au siège de l’Agence Nationale de Développement Rural (ANADER).

Ces visites font suite aux instructions du Professeur Mariatou KONE, Ministre de la Solidarité, de la Cohésion sociale et de la Lutte contre la pauvreté qui a demandé au PNDC de mener en synergie avec des structures nationales, des actions pour la mise en œuvre dans des meilleures conditions et de façons efficaces des projets qui vont bénéficier des financements de ses différents partenaires techniques et financiers.

Ainsi, le PNDC a décidé d’inscrire l’ANADER au nombre de ses partenaires techniques, pour la mise en œuvre des Composantes « Accès à la microfinance » et « Renforcement des Capacités » de son Projet de Reconstruction Post-Conflit et de Développement Communautaire (PRPC-DC).

L’ANADER est une institution de référence,  parmi les plus performantes et innovantes en matière de renforcement et d’encadrement des acteurs du monde agricole. Il a une expérience du monde agricole et une présence vieille de plus de 25ans. De par son maillage territorial et son expertise, il a un impact significatif sur le développement des populations rurales.

La composante « Accès à la microfinance »,  d’un montant de 3.000.000 millions USD (soit plus de 1 500 000 000 FCFA) vise à financer des Activités Génératrices de Revenus au profit de 350 groupements et de 100 promoteurs individuels. Ces activités localisées dans le district des montagnes sont destinées  aux femmes, aux jeunes et aux personnes en situation de handicap qui désirent entreprendre dans le domaine de l’agriculture, l’élevage, la pisciculture et dans le secteur tertiaire.

Quant à la Composante « Renforcement des capacités » d’un montant global de 2.000.000 millions USD (soit plus de 1 043 198 000 FCFA) est destinée au renforcement des capacités des acteurs impliqués dans la mise en œuvre du Projet de Reconstruction Post-conflit et de Développement Communautaire (PRPC-DC).

Selon Docteur DIABATE Moussa « La visite de travail à l’ANADER nous a donné l’occasion de mieux connaitre l’expertise de l’ANADER et de voir sa capacité à accompagner ses bénéficiaires pour la réalisation des projets viables et durables ».

Pour Docteur Sidiki CISSE, Directeur General de l’ANADER «  le PNDC a frapper à la bonne porte, vue que les deux structures ont des missions identiques, qui sont celles de contribuer à l’amélioration des condition de vie des populations rurales, vivant en Côte d’Ivoire »

Les deux structures ont promis se retrouvé afin de définir les bases d’une collaboration pour le bien-être des populations rurales et périurbaines du district des Montagnes en particulier et de la Côte d’Ivoire en général.

Fulbert YAO avec Sercom PNDC

Voir Plus dans ÉCONOMIE

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Soro à propos de la mort d’IB: “Je n’étais pas en Côte d’Ivoire, quand IB a été tué, pour le reste la justice a du travail à faire”