Accueil POLITIQUE Déontologie, procédure parlementaire: Les Sénateurs retournent à l’école

Déontologie, procédure parlementaire: Les Sénateurs retournent à l’école

0
0
166

Les Sénateurs de la première législature, sont depuis, hier, réunis à la permanence du Sénat, à Cocody, dans le cadre d’un Séminaire de renforcement de leurs capacités.

La permanence du Sénat – sise à Cocody Attoban – est depuis hier, transformée en école. Il s’y tient, à l’intention des Sénateurs, un Séminaire de renforcement des capacités des membres de l’institution sur l’organisation des travaux parlementaires. Il s’agira plus spécifiquement, au cours de cette session de formation, d’expliquer aux participants la procédure parlementaire, l’organisation des travaux en commission et en séance plénière tout en leur rappelant les règles de déontologie liées à leur fonction de sénateur.

A l’entame des travaux, le président de l’institution, Ahoussou Jeannot Kouadio a situé le contexte et l’opportunité de cette action de formation. «Après la mise en place du Sénat par l’élection des Sénateurs et l’élection de son Président, le règlement qui régit cette nouvelle institution a été adopté en séance plénière le 26 juin 2018, puis soumis au Conseil Constitutionnel qui l’a déclaré, sous réserve de modification de certains articles, conforme à la Constitution par sa décision du 06 juillet 2018», a rappelé le président du Sénat. Avant d’insister sur «l rôle du Sénat dans l’élaboration, la discussion et l’amendement des projets, propositions de loi et de résolutions». Pour Ahoussou Jeannot Kouadio, il est important, avant le début des travaux parlementaires, de familiariser les Sénateurs avec la pratique du travail parlementaire et les droits et devoirs qui découlent de leur qualité. Ce, afin de faciliter l’accomplissement de leur mission. «C’est dans ce cadre qu’interviennent ces deux journées de renforcement des capacités organisées par le Secrétariat Général du Sénat», a justifié le président du Sénat.

En termes d’objectifs, a ponctué le chef de l’institution, ce séminaire vise fondamentalement à «rendre opérationnels et efficaces les sénateurs de la première législature, dans le cadre de leurs fonctions parlementaires». Il existe, a-t-il indiqué, «toute une procédure à connaître, des méthodes de travail à adopter et une connaissance des missions assignées aux différents organes du Sénat». Etant entendu que, même pour ceux qui ont déjà une expérience parlementaire et qui, de ce fait, connaissent la procédure parlementaire, cette session de formation demeure importante, puisque le glissement du système parlementaire de la Côte d’Ivoire, du monocaméralisme au bicaméralisme, a induit des modifications dans la procédure législative.

De façon pratique, les Sénateurs ont été instruits dans la matinée, sur «La procédure parlementaire : La saisine des commissions» par le Secrétaire général de l’institution, Soumahoro Aboubacar Cidick. Ce dernier a passé le relais au Directeur de la Législation et du Contrôle Amangoua Georges, qui a présenté la seconde partie du même module, intitulée «La procédure parlementaire : La séance plénière». Dans l’après midi, les travaux ont tourné autour du module 2 : «La déontologie», toujours traité par  le Directeur de la Législation et du Contrôle.

«Tous les enjeux sus-évoqués nous tiennent à cœur et nous devrions nous les approprier afin de créer entre le peuple et le Sénat, un climat empreint de confiance et de sérénité», a insisté le président Ahoussou Jeannot Kouadio. Qui a assuré que d’autres sessions de formation suivront, relativement aux grandes thématiques d’actualité et à d’autres facettes de la mission parlementaire.

 

M’Bah Aboubakar

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans POLITIQUE

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Côte d’Ivoire: Un portrait d’Amadou Gon Coulibaly apposé à la primature

Plus de quatre mois après sa mort, Amadou Gon Coulibaly a été honoré à la Primature ce mar…