Accueil POLITIQUE Daoukro : des jeunes bloquent l’accès à la ville, pour dire “non” à la modification de la constitution

Daoukro : des jeunes bloquent l’accès à la ville, pour dire “non” à la modification de la constitution

0
0
283

Des jeunes se réclamant du PDCI, du FPI, du RACI et autres sympathisants desdits partis vivants dans la capitale de l’Iffo, certainement manipulés, sont sortis mardi matin à Daoukro, pour manifester contre la modification de la constitution et réclamer la gratuité des CNI, ont rapporté des témoins sur place.

Les manifestants avaient des bandeaux rouges à la tête et brandissaient des pancartes sur lesquelles on pouvait lire entre autres : « Non au paiement de la CNI», « Non à la nouvelle constitution »…

Ces derniers ont bloqué les voies d’accès à la ville avant d’être ramenés à l’ordre par le commissaire Coulibaly Kikoun Aimé et ses hommes.

A noter que les députés ivoiriens ont adopté à une large majorité, lundi 16 mars, le projet de loi de révision de la loi portant Constitution de la République de Côte d’Ivoire.

Ce projet de révision de la Constitution de la 3ème République,  faut il rappeler, a été proposé au congrès le 05 mars dernier à Yamoussoukro, par  le Président Alassane Ouattara

Il a proposé un projet  avec principalement trois réformes majeures. il s’agit premièrement que dans la nouvelle constitution, le vice-président de la République soit nommé avec l’accord du parlement.

La deuxième réforme importante concerne le pouvoir législatif. Elle est relative à la continuité parlementaire.

Ainsi, en cas d’impossibilité d’organiser des élections législatives dans les délais prescrits par la Constitution, il est proposé que le parlement demeure en fonction jusqu’à l’organisation des prochaines élections.

La 3e reforme concerne l’organisation judiciaire. Elle vise à consacrer la Cour de cassation et le Conseil d’Etat comme des institutions de la République, au même titre que la Cour des comptes.

La Cour de cassation, le Conseil d’Etat et la Cour des comptes, deviennent les trois juridictions institutionnelles représentatives du pouvoir judiciaire.

Les autres réformes envisagées consistent en la reformulation de certaines dispositions.

Fulbert YAO

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans POLITIQUE

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Présidence de la caf : Jacques Anouma obtient le feu vert de la Fifa

L’ivoirien Jacques Anouma peut entamer sa campagne pour le poste de président de la Conféd…