Accueil POLITIQUE « Crush party » à Valences: Guillaume Soro charge et accuse

« Crush party » à Valences: Guillaume Soro charge et accuse

0
0
163

À 12 mois de l’élection présidentielle ivoirienne, Guillaume Soro a réuni ses sympathisants à Valences en Espagne ce samedi pour une “Crush Party”.

Entouré de quelques lieutenants, Guillaume Soro s’est prononcé sur la situation politique dans son pays.

Sur la Commission Electorale Indépendante (CEI) mise en place en septembre dernier, l’ex-président de l’Assemblée nationale dit être «extrêmement inquiète» pour le pays, car «généralement en Afrique les guerres partent des élections mal organisées»

Pour lui, en tant qu’ «homme d’expérience», la nouvelle commission, telle que constituée, est « partisane et parcellaire» et «contient en son sein les germes de la deconflagration de la Côte d’ivoire », reprochant aux chefs d’Etat de la sous région et de la France de « faire semblant de ne pas voir »

Lire aussi : Côte d’Ivoire : Guillaume soro crée la suspicion au RHDP

Nouveau pourfendeur du régime, Guillaume Soro n’a pas manqué d’aborder les questions liées à la réconciliation nationale. Pour lui, elle est un «échec »

L’ex-chef de la rébellion de 2002 a aussi révélé que les américains lui ont refusé le visa d’entrée sur leur sol, car les autorités ivoiriennes l’auraient signalé comme étant un « terroriste».

Au cours  de cette rencontre Guillaume Soro a ouvertement accusé Abidjan de lui refuser un passeport vert.

Il a fait savoir en outre que  les autorités ivoiriennes ont tenté de le faire arrêter à Madrid entre 3h et 4 h en utilisant Interpol comme cheval de Troie. Ils ont tenté de faire croire qu’il y a un mandat d’arrêt contre lui. La Police espagnole a vérifié et est repartie. Choqué, Il compte porter plainte.

Lire aussi : Côte d’Ivoire/Bictogo répond à ceux qui agressent actuellement le RHDP

L’élection présidentielle en Côte d’Ivoire est fixée au mois d’octobre 2020.  Guillaume Kigbafori Soro a annoncé qu’il est candidat.

“Plusieurs partis Pro-Soro m’ont déjà choisi comme leur candidat, alors oui, je serai candidat”, a-t-il déclaré.

En attendant le scrutin, il  a procédé depuis Valence, au lancement d’une interface sur internet pour enregistrer les adhésions à son mouvement ” Générations et Peuples Solidaires”.

Fulbert YAO

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans POLITIQUE

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Côte d’Ivoire/2020 : Bédié dévoile le projet de société du PDCI

Le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, opposition), Henri Konan Bédié …