Accueil SOCIÉTÉ Crise à l’Université d’Abidjan: Un collectif d’enseignants-chercheurs demande la levée des sanctions prises à l’endroit de leurs collègues

Crise à l’Université d’Abidjan: Un collectif d’enseignants-chercheurs demande la levée des sanctions prises à l’endroit de leurs collègues

0
0
51

Le collectif des enseignants-chercheurs et chercheurs (CODEC) a appelé ce lundi  les responsables de l’Université Felix Houphouet Boigny d’Abidjan à lever les sanctions prises à l’endroit de leurs collègues, ainsi que l’annulation du conseil de discipline prévu pour le vendredi 15 février 2019.

« Nous souhaitons un retour au calme dans un bref délai  et un retour à la normale afin que notre institution puisse se consacrer à fonction qui est la formation et la recherche. Pour ce faire, il faut d’abord sortir de la logique des intimidations et des sanctions systématiques.

En guise d’apaisement, nous demandons la levée des sanctions prises à l’endroit de nos collègues, ainsi que l’annulation du conseil de discipline prévu pour le vendredi 15 février 2019 qui s’il a lieu ne viendra qu’à envenimer une situation déjà délétère », a declaré Dr YEO Kanabein Oumar, le porte-parole du CODEC,  lors d’une conférence de presse.

Il a souhaité en outre  d’un cadre d’échanges constructifs soit initié le plus rapidement possible afin de trouver des solutions durables aux revendications des enseignant-chercheurs et chercheurs. « Et tout ceci ne peut se faire que dans un climat apaisé impliquant tous les acteurs de l’université », a-t-il précisé.

« Notons que l’Université Felix Houphoeut Boigny est secouée depuis le 4 février 2019 par une  grève suite à des sanctions disciplinaires à l’encontre 8 enseignants appartenant au syndicat CNEC.  Un autre conseil de discipline est prévu pour le vendredi 15 Février 2019 à l’endroit de 11 autres membres de la CNEC ».

 

 

Fulbert YAO

 

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans SOCIÉTÉ

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Troubles en Côte d’Ivoire : Les faveurs dont pourraient bénéficier certains prisonniers

Les personnes arrêtées dans le cadre des violences meurtrières enregistrées en août, septe…